Home / Exercices / 6 Exercices de réeducation pour la douleur cervicale

6 Exercices de réeducation pour la douleur cervicale

Les exercices physiques pour les cervicales représentent une des solutions adoptées dans plusieurs programmes de traitement de la douleur au cou.

La thérapie pour les cervicales est constituée d’une combinaison d’exercices d’allongement, de renforcement musculaire, d’entraînement et de traitement des points-détente myofasciaux (ou points trigger, portion de muscle ou de fascia endurcie et très douloureuse au toucher).
Si l’on réalise les exercices de façon correcte, on pourra augmenter l’ampleur du mouvement des vertèbres cervicales et renforcer la musculature de soutien de la colonne vertébrale.

Les exercices des gymnastique posturales ne sont pas à réaliser seulement en salle, mais il faut les répéter aussi chez soi afin d’éliminer la raideur articulaire.
Ci-dessous sont indiquées certaines situations pour lesquelles il est conseillé de suivre un programme de soin :

  • Douleur aux cervicales
  • Torticolis
  • Coup du lapin
  • Arthrite, (par exemple, la polyarthrite rhumatoïde)
  • Cervicarthrose (arthrose cervicale)
  • Hernie discale
  • Pour renforcer la musculature
  • Correction posturale
  • Augmentation de la flexibilité du cou
  • Se réveiller le matin avec un cou sans douleur

Hyperlordose
Beaucoup de patients souffrant d’hyperlordose cervicale, m’ont demandé comment réduire la lordose il s’agit en général, d’une adaptation du corps à une hypercyphose dorsale. Dans ce cas, il faut essayer d’agir sur le dos pour changer de posture.ù

6 Exercices de réeducation pour la douleur cervicale

Les bienfaits des exercices de gymnastique pour le cou

La douleur chronique (qui revient) peut être très affaiblissante ; en outre, elle peut être accompagnée par de la gêne dans la partie supérieure du dos et des omoplates, mais aussi par des maux de tête. Ces symptômes sont associés à des muscles tendus et à de la raideur musculaire, et cela provoque donc de la douleur même lors des plus simples activités quotidiennes.

Stretching pour réduire les symptômes
Les exercices de stretching peuvent amplifier, ou préserver, « l’ampleur de mouvement » et la souplesse des articulations cervicales ; par conséquent, ils peuvent aussi réduire la raideur et la douleur.
Il faudrait allonger le cou chaque jour, voire même plusieurs fois par jour. De cette façon, on obtient aussi le relâchement des muscles.

Renforcement musculaire en physiothérapie
Les exercices de renforcement musculaire aident à maintenir, ou à améliorer, la posture correcte. Cette progression réduira ou éliminera les aggravations récurrentes de la douleur. Les exercices de renforcement sont à réaliser tous les jours, afin de donner aux muscles le temps pour récupérer. Si l’on fait les exercices assis sur un ballon de gym de 65 cm (fitball), l’équilibre s’améliorera lui-aussi.

La posture
Une mauvaise posture peut aggraver la douleur cervicale. Par exemple, les personnes qui, au bureau, regardent l’écran de leur ordinateur assises dans une mauvaise posture, ont plus de tension par rapport aux autres. L’usure prolongée des vertèbres, provoquée par l’antéposition de la tête (la tête est penchée en avant), entraîne une irritation des facettes articulaires, des ligaments et des tissus mous. Cette irritation peut être la source de la douleur au cou, aux omoplates et au dos. Elle peut aussi provoquer d’autres problèmes, comme :

  • L’activation des points-détente myofasciaux des muscles (parties très douloureuses au toucher) et une limitation des mouvements.
  • Des problèmes de dégénérescence discale. Il est possible que la maladie évolue vers une pathologie dégénérative du disque cervical, comme l’arthrose ou la hernie.

 

Des exercices de réeducation pour la douleur cervicale

La rétraction cervicale

L’ un des exercises de posture les plus efficaces pour combattre la douleur au cou est “l’exercice du menton rentré”.
Ce mouvement n’aide pas seulement à renforcer les muscles extenseurs du dos, mais aussi à alonger les muscles scalènes et sub-occipitaux.
Un grand nombre de patients réfèrent que quand le menton se déplace vers l’arrière, ils sentent que ça tire le long de la colonne vertébrale entre les omoplates.

On peut exécuter l’exercice plusieurs fois pendant la journée, même en voiture.
La répétition de cette activité pendant la journée aide à développer une bonne attitude posturale.
Cet exercice plie en avant les deux premières vertèbres cervicales ( Atlas et Axis ) et il étend la cervicale moyenne et la cervicale basse.
La première fois qu’on exécute l’exercice, on conseille de prendre la position suivante :
1 ) Bloquer à l’arrière la colonne vértebrale contre une porte
2 ) Détacher les pieds de la porte d’ environ 3 centimètres

Rétraction du menton, verticalisation du cou– On maintient la colonne vértebrale bloquée contre la porte et on fait reculer la tête jusqu’à ce que la partie arrière de la tête touche la porte
– On garde la tête contre la porte pendant 5 secondes
– On répète ce mouvement 10 fois
Après avoir effectué une dizaine de fois cet exercice en utilisant la porte,on commence à refaire le mouvement debout ou assis.
L’exercice peut être répété 5-7 fois par jour.
Quand il est effectué en voiture, on peut utiliser l’ appui-tête comme point d’arrivée pour la position arrière de la tête.
Les femmes enceintes peuvent elles aussi effectuer ce mouvement simple .

 

About admin

Laisser un commentaire