Home / News / Santé / Anatomie du genou : Les os et les articulations

Anatomie du genou : Les os et les articulations

L’articulation du genou est la plus complexe de l’organisme que ce soit du point de vue anatomique que de celui fonctionnel car l’articulation doit être stable mais en même temps elle doit permettre une bonne mobilité.

 

Les os et les articulations

Composée de trois os: le fémur, le tibia et la rotule, il serait plus correct de la subdivisée en deux articulations:

  • Fémoro-patellaire (entre la zone postérieure de la rotule et la face antérieure distale du Fémur);
  • Fémoro-tibiale (entre l’épiphyse distale du fémur et l’épiphyse proximale du tibia).

 

L’épiphyse distale du fémur est formée de deux condyles de forme ovale et asymétrique, à l’arrière, ils sont séparés par une échancrure inter-condylienne bien visible.
Les condyles sont les surfaces articulaires du fémur.
Le tibia a comme caractéristique une tête plus large, en plus, il y a la crête tibiale qui peut facilement être trouvée en palpant la partie avant de la jambe. Dans la partie supérieure, il y a la tubérosité tibiale qui constitue l’insertion du ligament patellaire.
La patelle (rotule) est localisée dans le tendon inférieur du quadriceps fémoral.
Ce tendon a une partie supérieure, et une inférieure appelée ligament rotulien qui s’insère dans la tubérosité tibiale.
La rotule a la forme d’une châtaigne, la zone externe est rugueuse avec des rainures verticales, alors que la face interne est lisse et recouverte de cartilage articulaire.

ADTRT3 Patellofemoral Osteoarthritis

Le fémur et le tibia forment un « ginglyme », c’est-à-dire une articulation dont l’unique mouvement consenti est la flexion-extension sur le plan sagittal. Avec le genou plié, le mouvement de rotation est également possible car la superficie articulaire tibiale n’est pas totalement complémentaire à celle du fémur et n’a pas une concavité accentuée qui bloquerait certains mouvements. Les condyles fémoraux ont une forme convexe.

Le tibia s’articule grâce à la partie supérieure de l’os avec deux condyles; celui interne est concave, celui externe est convexe.

 

Les ménisques

Les ménisques sont comme deux coussins de fibro-cartilage avec une forme similaire à un « C » insérés entre deux os.

L’épaisseur de ces deux structures est plus grande sur la partie externe respectivement à la partie médiale.

Le ménisque externe a une forme circulaire quasi fermée et adhère à la capsule articulaire sur presque toute la longueur à l’exception d’une petite zone où passe le tendon du muscle poplité.

Le ménisque médial adhère à la capsule sur toute la longueur et présente des cornes différentes entre elles, celle antérieure  est plus étroite et basse par rapport à celle supérieure.

Les fonctions des ménisques sont:

  • ·Absorber les chocs.
  • ·Transmettre le poids corporel sur toute la zone du plateau tibial; s’il n’y avait pas le poids, il serait supporté sur une zone de plus faible amplitude avec comme conséquence une plus grande usure du genou.
  • ·Diffuser le liquide synovial de façon à rendre le mouvement plus fluide parce qu’il diminue le frottement.
  • ·Améliorer la congruence articulaire entre le Tibia et le Fémur.
  • ·Limiter la rotation.

En flexion, le ménisque externe est tiré à l’arrière du muscle poplité, alors que celui interne se déplace dans une moindre mesure, pour l’action du muscle semi-membraneux.

La rotule est un os sésamoïde compris entre le tendon fémoral et celui rotulien, il sert à:

  • ·Centraliser les forces exercées sur l’articulation,
  • ·Protéger le genou
  • ·Améliorer l’extension de la jambe.

 

Toutes les superficies articulaires de ces os sont recouvertes de tissu cartilagineux lisse qui sert à réduire le frottement pendant le mouvement et à rendre fluide et indolore le passage des os.

Pendant le mouvement, une partie du cartilage est compressée et le liquide synovial duquel il est recouvert est poussée vers la capsule, à l’inverse, lorsque l’articulation n’est plus sous charge ou lorsque la personne s’arrête, le tissu cartilagineux réabsorbe la Synovie, en se comportant comme une éponge.

Lire également :Lésion du ménisque

About admin

Laisser un commentaire