Home / Forme & Bien-Être / Déchirure musculaire : Traitement pharmacologique et Remèdes naturels

Déchirure musculaire : Traitement pharmacologique et Remèdes naturels

Qu’est-ce qu’une déchirure musculaire ?Déchirure musculaire : Traitement pharmacologique et Remèdes naturels

La déchirure musculaire (ou lésion musculaire) est la rupture de toutes ou une partie des fibres du muscle, elle est également connue sous le nom de  claquage musculaire.

L’étirement ou élongation est fréquent dans les sports, il est provoqué par un allongement des fibres musculaires au delà de leur limite physiologique, c’est une alteration seulement fonctionnelle du muscle et du tonus musculaire.
On parle de déchirure musculaire ou claquage musculaire en présence de fibres musculaires cassées, donc avec une lésion anatomique et une douleur terrible dans certains cas.

 Elle est très fréquente chez les sportifs, leur incidence varie entre 10 % et 35 % du nombre total de blessures dans le milieu sportif.La rupture ou l’interruption du muscle se produit lorsque la majeure part des fibres est endommagée.

Les lésions musculaires peuvent résulter :

  • d’un traumatisme direct si le muscle est touché par une force qui vient de l’extérieur (par exemple, un contraste dans le football), la lésion est plus grande si le muscle est contracté.
  • Si elle est provoquée  par un traumatisme indirect, il n’y a pas de force extérieure, le muscle est simplement incapable de faire face à un étirement passif trop rapide (par exemple un coup de pied à vide peut léser un muscle fléchisseur de la jambe  : biceps fémoral, semi-tendineux et semi-membraneux) ou de faire face à une soudaine contraction d’un muscle détendu.

Les athlètes les plus touchés sont ceux qui pratiquent : football, football américain, course sur de courtes distances, saut, baseball et musculation.
Les muscles qui se blessent le plus souvent sont dans les membres inférieurs, en particulier le triceps sural et ceux qui s’insèrent sur le genou : les ischio-jambiers (muscles postérieurs de la cuisse) et le quadriceps fémoral.

Le muscle quadriceps est composé de 4 parties, celle qui se lésionne le plus souvent est le droit fémoral, tandis que les 3 autres (vaste médial, vaste latéral et vaste intermédiaire) ne se lésionnent généralement pas.
Les footballers peuvent avoir une déchirure aux muscles abducteurs de la cuisse (à l’intérieur).
Dans le bras, les muscles les plus touchés sont les biceps, les pectoraux et le deltoïde qui peuvent se déchirer de l’épaule.

Il est rare de voir un patient se présenter au cabinet avec une lésion des muscles :

  • Abdominaux,
  • Dorsaux
  • Lombaires (partie basse du dos).
  • Trapèzes
  • De l’avant-bras
  • De la main
  • De la fesse

La déchirure musculaire est rare chez les enfants et chez les personnes âgées.
Une déchirure des fibres musculaires implique un déversement important de sang, qui, dans  les cas les moins graves, reste confinée à l’intérieur du muscle, tandis que dans les cas les  plus importants, un hématome se forme  parce que le muscle est abondament vascularisé.
La lésion se forme généralement au niveau des extrémités du muscle,elle se voit rarement au milieu du ventre du muscle.

Il ne faut pas confondre ces blessures avec des crampes qui sont seulement des contractions involontaires, brusques et soudaines qui sont ressenties lors d’un effort de haute intensité ou durant la  nuit.
Pour prévenir les crampes, il faut faire un bon échauffement avant l’activité sportive, stretching et dans certains rares cas de carence il faudra assumer des sels minéraux.

L’article se poursuit ci-dessous

About admin

Laisser un commentaire