Home / Kinesitherapie / Les douleurs aux mains et aux poignets : à quoi sont-elles dues ?

Les douleurs aux mains et aux poignets : à quoi sont-elles dues ?

 

Les douleurs aux mains surviennent fréquemment chez les femmes : durant la nuit peuvent se produire un engourdissement, un gonflement, une faiblesse… Parfois même au point de ne plus pouvoir se mouvoir normalement ! Nous vous expliquons quelles sont habituellement les causes de ce problème et quels remèdes peuvent éventuellement être utiles.

Même si cela peut vous surprendre, sachez que la main est l’une des parties les plus complexes du corps : elle comprend 19 os, 17 articulations et 19 muscles ! Si l’un de ces éléments présente un problème, c’est sans aucun doute l’ensemble des mouvements qu’il doit réaliser qui est compromis. Mais voyons quelles sont les causes de ces douleurs !

Les douleurs aux mains et aux poignets : pourquoi cela touche-t-il davantage les femmes ?

Excellent

Il s’agit de l’une des affections les plus communes : douleurs aux mains et aux poignets, douleurs articulaires, insupportable sensation de fourmillement pendant la nuit… Tous ces symptômes sont dus à une maladie dégénérative à laquelle les femmes sont plus exposées.

Les cartilages, les os et les articulations finissent par se détériorer plus vite que ceux des hommes ; elles ont davantage tendance à manquer de calcium, et à l’approche de la ménopause, ces douleurs ont souvent une cause hormonale. De plus, il faut aussi tenir compte du facteur héréditaire. Les mains sont toujours en mouvement et ce sont elles qui s’abîment plus vite, car leur articulation si complexe compromet leur parfait fonctionnement au moindre problème.

L’origine des douleurs aux mains et aux poignets

L’arthrite du pouce

Arthrite du pouce

Elle se déclare à la suite d’une inflammation dûe à l’arthrose qui se situe dans la zone entre l’articulation du poignet et la base du pouce. Elle apparaît généralement vers l’âge de quarante ans, parfois comme conséquence du travail fourni, lorsque l’on force exagérément sur l’articulation et que celle-ci finit par se détériorer, ou parfois même à cause du stress… C’est une affection douloureuse qui réduit la mobilité.

Le syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien

Il débute habituellement par une douleur indéfinissable, une gêne au poignet. Mais peu à peu, il s’étend vers la main et le long du bras. Il provoque des fourmillements et un engourdissement des doigts pendant la nuit. On ressent une faiblesse lors de la préhension des objets, et la motricité fine se perd (la capacité de prendre ou de manipuler de petits objets). Le syndrome du canal carpien est une maladie courante chez les femmes. Il peut provenir du fait de travailler pendant longtemps sur un clavier, ou par l’accomplissement d’un geste répété qui implique une pression continue de la main, ou un mouvement constant des doigts. Mais il a souvent une origine héréditaire, unie à la détérioration.

Le kyste ganglionnaire

Kyste ganglionnaire

Des nodules remplis de liquide apparaissent aux articulations des poignets ou des doigts. En général, ils se situent sur les tendons, et bien qu’ils ne soient pas excessivement douloureux, ils sont gênants et affaiblissants. On connaît mal l’origine du kyste ganglionnaire, mais on l’associe à l’arthrose ou à de petites lésions cachées des articulations ou des tendons. Le traitement varie selon les cas et l’on administre occasionnellement des anti-inflammatoires, ou il peut même disparaître spontanément ! Dans d’autres cas, une petite intervention est nécessaire pour éliminer le liquide, mais rien ne garantit qu’il ne puisse se reformer.

Le doigt à ressaut

Doigt à ressaut

Ce cas est fréquent et douloureux. Il s’agit d’un doigt qui reste plié et qu’on n’arrive pas à délier. Cela est causé par un épaississement du revêtement ou gaine synoviale qui entoure le tendon du doigt en question. Le doigt à ressaut se retrouve souvent chez des personnes qui font des travaux manuels et des gestes répétitifs dont la main souffre à la longue, et comme les femmes sont plus enclines à souffrir d’arthrose et d’inflammation des muscles et des tendons, il est habituel que cette maladie apparaisse sur leurs doigts.

La tendinite du poignet

Tendinite

Ses symptômes sont courants et nous en avons tous ressenti les effets quelquefois : un gonflement situé à un centimètre au-dessous de la base du pouce, une douleur qui se manifeste lorsque l’on veut saisir quelque chose, en serrant les doigts ou en effectuant d’autres mouvements… La tendinite est causée par un faux mouvement, par une surcharge, etc. L’inflammation est très douloureuse et peut même s’étendre au bras.

Des règles à suivre et des remèdes

Les douleurs aux mains et aux poignets qui sont causées par des problèmes articulaires associés à l’arthrite se soignent très difficilement. Même la chirurgie ne donne pas toujours les résultats escomptés. Malgré tout, vous pouvez espérer une amélioration et une qualité de vie correcte. Votre médecin établira un diagnostic et vous indiquera les règles à suivre, et pour notre part, nous vous offrons quelques conseils simples, relatifs à l’alimentation, qui feront diminuer la douleur et l’inflammation.

L’huile de graines de lin

C’est un remède naturel qui va vous permettre de réduire l’inflammation. Selon les spécialistes, une cuillerée d’huile de graines de lin prise tous les matins pendant un mois fait diminuer considérablement l’inflammation.

La vitamine B6

Essentielle pour les articulations, pour les os, pour les tendons… Elle réduit l’inflammation et soulage les symptômes douloureux aux mains et aux poignets. Consommez des bananes, des légumes verts, du blanc de poulet… Vous pouvez aussi la trouver sous forme de gélules en pharmacie ou dans les magasins de produits diététiques. La posologie est de 2 mg par jour.

Les oméga-3

Beaucoup de poissons sont riches en acides oméga-3. Grâce à leur action anti-inflammatoire, ils ont un rôle essentiel dans le traitement naturel de l’arthrose. Ils soulagent également les douleurs articulaires.

Les cerises

Beaucoup de travaux de recherche ont mis en évidence les bienfaits des cerises sur les douleurs provoquées par l’arthrose, tout en favorisant une plus grande mobilité (faire une cure d’au moins deux mois). Manger une dizaine de cerises par jour est vivement recommandé. Si vous n’en trouvez pas ou qu’elles sont excessivement chères, elles sont également commercialisées sous forme de gélules pour les gens qui souffrent de problèmes articulaires et inflammatoires.

About admin

Laisser un commentaire