Home / Kinesitherapie / Manque de calcium : que faire ?

Manque de calcium : que faire ?

 

Un manque de calcium se produit lorsque le corps n’ingère pas les quantités de calcium indispensables à son bon fonctionnement. En effet, ce minéral est essentiel pour rester en bonne santé, notamment pour les os, les dents et un rythme cardiaque normal. Le calcium est également essentiel pour les contractions musculaires, les fonctions nerveuses et les hormones, ainsi que pour le contrôle et la régulation de la tension artérielle.

Est-ce que le manque de calcium provoque des symptômes ?

Les symptômes d’un manque de calcium peuvent varier d’une personne à une autre, en fonction de la gravité de la carence ou encore des facteurs et des causes qui ont entraîné ce manque. Parfois, les symptômes apparaissent dès le début d’une carence en calcium, mais cela reste rare, car de manière générale, ils apparaissent lorsque les os se fragilisent et souffrent de factures.

Ainsi, les symptômes sont tellement imperceptibles qu’ils peuvent passer inaperçus pendant des années dans la majorité des cas ! Pire encore : lorsque les symptômes se font enfin sentir, la majorité des malades souffrent déjà d’une ostéoporose avancée.

Les symptômes les plus fréquents d’un manque de calcium

  • Une forte douleur au niveau du cou et du dos, un symptôme grave qui peut annoncer une fracture au niveau de la colonne vertébrale.
  • Un mal aux os ou une sensibilité osseuse.
  • De graves fractures produites même par de légers coups.
  • Une perte de centimètres et une posture courbée, produite par une détérioration anormale de la colonne vertébrale.

Le traitement contre le manque de calcium

calcium2

Un diagnostic précoce et un apport en calcium régulier permet de réduire le risque de souffrir de graves complications comme l’ostéoporose et l’hypertension.

Dans ce cas, les traitements les plus appropriés consistent principalement à apporter du calcium de différentes manières :

  • La première chose à faire lorsque l’on apprend que l’on souffre d’une carence est d’augmenter notre consommation d’aliments riches en calcium : légumes à feuilles, haricots, noix, fruits de mer, jus d’orange, etc.
  • Il est également nécessaire de changer certains médicaments qui peuvent être associés à une perte progressive de calcium, comme c’est le cas des diurétiques. Consultez votre médecin traitant avant d’effectuer ce type de modification : ne le faites jamais de votre propre chef !
  • Planifiez une série d’exercices doux, sans vous épuiser.
  • Consommez des compléments en calcium, tout en incluant de la vitamine D et du phosphore. N’oubliez pas de consulter votre médecin traitant avant de consommer tout complément, car l’automédication peut entraîner de graves complications !

About admin

Laisser un commentaire