Home / Remèdes naturels / Peut-on prévenir naturellement la maladie d’Alzheimer ?

Peut-on prévenir naturellement la maladie d’Alzheimer ?

 

L’Alzheimer est une maladie neurodégénérative caractérisée par une détérioration cognitive et des troubles du comportement. Les personnes qui en souffrent ont généralement plus de 65 ans et perdent la mémoire ainsi que d’autres capacités mentales.

Comme la majorité des patients atteints d’Alzheimer voient ou ont vu un membre de leur famille affecté par cette même maladie, il est possible de se prendre en main très tôt pour prévenir et freiner l’avancée de la maladie grâce à des aliments et des compléments naturels.

Les aliments vitaux contre la maladie d’Alzheimer

L’alimentation est le meilleur des médicaments ! Pour prévenir une dégénérescence cellulaire et faire le plein d’énergie, nous devons choisir des aliments nutritifs, riches en minéraux, en vitamines et en acides gras essentiels :

  • Des germes (de luzerne, de lentilles, de brocoli, etc.)
  • Des fruits secs
  • Des graines (de tournesol, de citrouille, de sésame)
  • De l’avocat
  • Des germes de blé
  • De l’huile de lin

La coenzyme Q10

Cette coenzyme est essentielle pour transformer et apporter de l’énergie à chaque cellule et permet d’augmenter leur longévité en freinant le vieillissement. En effet, la coenzyme Q10 peut neutraliser les radicaux libres grâce à son pouvoir antioxydant.

Certains aliments nous aident à la produire de manière naturelle, comme les fruits secs, le chou ou les épinards. Vous pouvez également prendre des compléments pendant une cure d’au moins trois mois.

fruits secs

Le ginseng indien

Le ginseng indien ou ashwagandha (Withania somnifera) est une plante aux multiples propriétés : elle permet notamment de prévenir la maladie d’Alzheimer, la démence et d’autres maladies neurodégénératives.

Vous pouvez la consommer en poudre séchée obtenue directement de la plante ou prendre des extraits séchés ou utiliser la racine pour une décoction. Il suffit de réaliser une cure de 15 jours à répéter tous les trois mois.

Le ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est l’un des meilleurs remèdes naturels pour améliorer l’oxygénation du cerveau et des extrémités. En effet, cette plante améliore la circulation du sang dans le cerveau et démultiplie les capacités mentales. Vous pouvez en consommer dès que vous sentez que vous souffrez de pertes de mémoire ou d’un manque de concentration.

Vous pouvez prendre des extraits de la plante, mais il vaut mieux faire des pauses entre chaque cure pour éviter que l’organisme ne s’habitue au ginkgo biloba et pour continuer à profiter de tous ses bienfaits !

La Centella asiatica

La Centella asiatica ou gotu kola est une plante traditionnellement utilisée par la médecine indienne afin d’améliorer la circulation, tout comme le ginkgo biloba. Vous pouvez d’ailleurs alterner ces deux plantes lors d’une cure pour une plus grande efficacité.

Le romarin

romarin

Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des plantes qui sont à notre portée, car elles ont toujours été utilisées par nos ancêtres pour lutter facilement contre de nombreuses maladies. Le romarin (Rosmarinus officinalis), par exemple, présente des propriétés antioxydantes très utiles pour éviter les dommages provoqués par les radicaux libres sur les neurotransmetteurs et pour protéger naturellement le cerveau. Néanmoins, consultez votre médecin traitant avant de consommer cette plante, surtout si vous souffrez d’hypertension artérielle.

Cette herbe était déjà utilisée dans la Grèce antique pour améliorer la mémoire : les étudiants portaient même une couronne de romarin avant les examens !

L’aromathérapie

Les huiles essentielles sont un excellent remède thérapeutique pour compléter un bon traitement naturel. Vous pouvez les appliquer sur un mouchoir que vous placerez près de l’oreiller toutes les nuits, utiliser un diffuseur ou les ajouter à l’adoucissant dans votre machine à laver. Vous pouvez même les utiliser comme un parfum au quotidien pour plus d’efficacité !

Les huiles de romarin et de thym aident à améliorer la circulation et la mémoire et nous mettent de bonne humeur ; l’huile de bois de santal est idéale pour améliorer la concentration.

Attention avec les métaux lourds !

Pour prévenir la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives, il est vital d’éviter l’accumulation de métaux lourds dans le cerveau, qui peut être l’une des causes de la maladie selon plusieurs études. Mais comment éviter ces métaux lourds dans notre organisme ?
Il vaut mieux choisir des aliments bios, sans substances toxiques.

  • Le poisson bleu comme le saumon, le thon et l’espadon contiennent beaucoup de mercure.
  • Certains vaccins contiennent également des métaux lourds.
  • Il faut éviter tout contact direct avec les ampoules de basse consommation qui se sont brisées, les vieux thermomètres avec du mercure, etc.
  • Il ne faut pas utiliser du papier aluminium au contact des aliments.
  • Il vaut mieux ne pas cuisiner avec des ustensiles en aluminium. Vous pouvez utiliser la céramique, la fonte, le verre et l’acier inoxydable.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de The Travelling Bum et net-efekt.

About admin

One comment

  1. Que comentario tan mas corto y sin contenido.
    No podrían dar mas dato???

Laisser un commentaire