Home / Forme & Bien-Être / Quand faut-il opérer une hernie discale ?

Quand faut-il opérer une hernie discale ?

Cause principale de sciatique, la hernie discale se situe principalement au niveau lombaire. L’intervention chirurgicale n’est nécessaire que dans 10 % des cas. Une douleur intense et persistante est un critère déterminant.

Quand faut-il opérer une hernie discale ?

Plus fréquente chez les 25-45 ans en activité, une hernie discale est une cause principale de sciatique. D’origine discale, la sciatique est due à la défaillance mécanique d’un disque intervertébral qui, n’assurant plus son rôle d’amortisseur entre les vertèbres du bas du dos, va engendrer une compression et une inflammation du nerf sciatique.

Le symptôme majeur est une douleur qui part du dos et irradie à la cuisse et aux mollets. 80 à 85 % des hernies discales se situent au niveau lombaire et 10 à 15 % au niveau cervical. Dans de très rares cas, une opération en urgence s’impose, sinon elle se discute.

La plupart des sciatiques guérissent avec des médicaments

Très souvent, le repos associé à la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires vient à bout des sciatiques d’origine discale. « La littérature montre que 95 % des sciatiques vont guérir dans un délai d’un an et le plus souvent après six semaines de traitement médical sérieux », avance le Pr Jean-Marc Féron, chef de service de chirurgie orthopédique et traumalogique à l’hôpital Saint-Antoine (Paris).

Mais si la douleur persiste au-delà de six semaines d’un traitement médical bien conduit, mais sans effet, la majorité des chirurgiens estiment qu’il faut envisager une intervention.

En cas de douleur persistante : IRM ou scanner

About admin

Laisser un commentaire