Home / Maladies / Scoliose lombaire et dorsale : Quels sont les types de scoliose ?

Scoliose lombaire et dorsale : Quels sont les types de scoliose ?

Scoliose lombaire et dorsale

La scoliose est une déviation latérale et une torsion de la colonne vertébrale.

Le rachis peut être incliné vers la droite, vers la gauche ou alors la colonne vertébrale est déviée d’un côté et celle lombaire est inclinée de l’autre (scoliose en S).

Beaucoup d’enfants ont une scoliose physiologique qui est d’environ de 2 °, ceci est absolument normal et un traitement n’est pas nécessaire.

Radiographie d’une scoliose à convexité lombaire droite

La scoliose touche généralement les enfants plus minces, principalement les filles : 80%.

Cette déformation se développe chez les enfants, mais demeure également quand l’enfant devient  adulte. Si elle n’est pas traitée, elle peut même  empirer parce qu’elle est parfois dégénérative.
Avec un traitement ciblé et précoce, il est possible de bloquer la progression ou d’améliorer.

Il y a des scolioses statiques, congénitales ou idiopathiques, c’est à dire pour lesquelles la science médicale n’a pas encore découvert l’origine bien qu’il existe de nombreuses théories, le idiopathiques constituent  90% des scolioses.

Il existe de nombreuses hypothèses, la science actuelle considère que les causes peuvent être des osseuses,  musculaires ou posturales, mais selon certains auteurs, il ne faut  pas exclure la possibilité qu’elle soit le résultat d’une altération neurologique, hormonale, d’une mauvaise occlusion, de l’appareil vestibulaire ou du bloc d’une vertèbre en flexion latérale.

Lorsque la colonne présente des courbes sur le plan frontal , il se forme une rotation des vertèbres vers le côté convexe, c’est à dire celui saillant, proportionnellement au degrés d’inclination latérale.
En même temps que  la scoliose, l’enfant peut développer une cyphose trop accentuée (la classique bosse) ou une lordose dorsale soit une inversion de la courbe physiologique entre le cou et la partie inférieure du dos.
La scoliose entraîne une malformation anatomique des vertèbres, des côtes, des disques et des ligaments.

Les vertèbres ont tendance à prendre une forme en coin surtout au-dessus du sommet de la courbe.
Dans la partie concave, c’est à dire  à l’intérieur de la courbe, les foramens vertébrales sont plus étroits et les racines nerveuses qui le traversent peuvent rester comprimées et donner les symptômes de la sciatique.
Les côtes  sont déformées par l’inclinaison de la vertèbre, à partir du côté convexe, la distance verticale entre eux augmente, tandis que du côté concave elle diminue.
En raison de la rotation vertébrale, la cage thoracique devient serrée d’un côté et large de l’autre.
Il forme un Gibbo qui est facilement visible sur le côté convexe.
Le disque intervertébral est écrasé dans la partie concave et décompressé de l’autre , par conséquent le disque charnu est poussé vers l’extérieur.Les jeunes filles peuvent tomber enceinte, même si elles ont une scoliose importante, il est conseillé d’en parler à l’orthopédiste pour les scolioses de plus de 45 °.

Pour mesurer la gravité de la scoliose, il faut faire une radiographie arrière du sujet.

Il existe de nombreuses méthodes, la plus largement utilisée est de type Cobb qui consiste à tracer deux lignes parallèles à la plaque vertébrale des vertèbres plus enclins, au-dessus et en -dessous du sommet de la courbe. Ensuit, il se mesure l’angle formé par l’intersection de ces lignes.

About admin

Laisser un commentaire