Home / Kinesitherapie / Tout savoir sur les blessures aux adducteurs

Tout savoir sur les blessures aux adducteurs

Tout savoir sur les blessures aux adducteurs

En cas de douleur à l’intérieur de la cuisse, le premier réflexe à avoir est d’arrêter immédiatement tout effort physique et se reposer jusqu’à ce qu’elle disparaisse.

Assez courante chez les sportifs, en particulier les footballeurs, la blessure aux adducteurs peut aller de la simple inflammation à la rupture, en passant par l’élongation, le claquage ou la déchirure. Ces muscles situés à l’intérieur de la cuisse servent à verrouiller le bassin lorsque nous sommes debout ou en appui sur une jambe. Ils sont également sollicités en cas de flexion et de rotation externe de la hanche. La fatigue, une faiblesse musculaire ou un terrain en mauvais état peuvent faire subir trop de tension à ces muscles et provoquer de fortes douleurs.

Quels sont les symptômes ?

Les tendons ou les muscles des adducteurs sont peut-être abîmés si vous ressentez une douleur à l’intérieur de la cuisse après avoir pratiqué du sport. La douleur apparaît au moment de l’effort, notamment quand on monte un escalier, surtout lorsqu’on prend appui sur la jambe concernée.

Y a-t-il des personnes plus à risque ?

La taille peut influencer la robustesse des adducteurs. Les personnes plus petites vont avoir tendance à moins « tirer » sur ces muscles alors que les personnes de grande taille ont des adducteurs plus tendus, donc plus faibles.

Comment soigner cette blessure ?

Un seul mot d’ordre : repos. Dès que la douleur commence à se faire sentir, arrêtez tout effort physique et reposez-vous jusqu’à sa disparition complète des symptômes. Chez certaines personnes, la glace atténue la douleur. Vous pouvez massez la zone concernée deux fois par jour avec de l’huile de massage. Mal soignées, les douleurs aux adducteurs peuvent devenir chroniques. Vous pouvez demander conseil à votre pharmacien pour vous aider à soulager la douleur et, si elle persiste ou qu’elle s’accompagne de fièvre, consultez un médecin.

Quelles précautions lors de la reprise ?

Quand la douleur s’est atténuée, commencez par faire du vélo en restant bien assis. Reprenez l’entraînement progressivement, en vous hydratant, et pensez à bien vous échauffer et vous étirer pour ne pas bouger à froid. La prévention reste l’arme la plus efficace pour ne plus souffrir de douleurs aux adducteurs. Pour vous étirer, avant et après l’exercice, asseyez-vous par terre, écartez les jambes et penchez-vous en avant le buste

About admin

Laisser un commentaire