Home / Kinesitherapie / Traitement naturel pour soigner le lumbago

Traitement naturel pour soigner le lumbago

 

Le lumbago, ou lombalgie, est une douleur dans les vertèbres lombaires, c’est-à-dire dans le bas du dos. Cette douleur peut être provoquée par diverses raisons. Le lumbago peut affecter les muscles, les ligaments, les nerfs et les disques intervertébraux. Les attaques de lumbago se caractérisent par une forte douleur qui s’accompagne d’une raideur et/ou d’une diminution des mouvements. Ce phénomène peut durer quelques jours, mais parfois, il se transforme en maladie chronique ! La qualité de vie des personnes atteintes s’en voit extrêmement affectée.  Nous allons donc vous expliquer ce qui peut provoquer cette affection, et nous vous présenterons également quelques remèdes naturels pour prévenir et soigner le lumbago.

Quelles en sont les causes possibles ?

lumbago

Les douleurs dans le bas du dos peuvent être provoquées par diverses raisons. Nous les passons en revue ci-dessous :

  • Des tensions et des compensations musculaires.
  • Des déviations de la colonne vertébrale (lordose, scoliose).
  • Des maladies du rein.
  • Une hernie discale.
  • L’arthrite et l’arthrose.
  • Le stress et une surcharge émotionnelle.
  • La constipation et les problèmes intestinaux.

Très important : si au bout de trois jours, la douleur du lumbago ne s’améliore pas, il faut vite consulter un médecin ! En effet, il peut s’agir d’une maladie bien plus grave. Le médecin nous confirmera donc s’il s’agit d’un lumbago grâce à des scanners ou IRM.

Une alimentation anti-inflammatoire pour soigner le lumbago

Lorsque l’on souffre d’une crise de lumbago, il devient primordial de suivre une alimentation équilibrée. Il faut surtout éviter les aliments qui empirent les inflammations. On parle par exemple des produits laitiers, du sucre blanc, de la viande rouge et des farines raffinées. Remplacez-les par des aliments qui contribuent à réduire l’inflammation. Il faudra les manger de manière quotidienne. En voici quelques-uns :

  • Les jus naturels de fruits et de légumes (carotte, betterave, céleri…)
  • Le poivron rouge
  • Les graines de Chia
  • Les noix
  • Le thé vert
  • Le gingembre
  • L’ananas
  • La papaye
  • Le brocoli

La chaleur locale

Les lombaires sont une zone du corps qui se refroidit facilement. Nous pouvons donc la réchauffer grâce à une couverture électrique. On peut aussi utiliser un sac d’eau chaude ou recouvrir cette partie du corps avec des vêtements en laine.

Sinon, il existe une autre option : il suffit d’appliquer le jet de douche directement sur les lombaires ! On augmente petit à petit la température jusqu’à la chaleur maximum pour nous, celle où l’on peut résister sans nous brûler. Avec le jet de douche, on passe d’un côté à l’autre pendant 2 à 4 minutes. Cette technique sera d’autant plus efficace si on le fait en étant assis !

Attention : il faudra éviter ce remède s’il s’agit d’une sciatique ou d’une hernie.

Les plantes médicinales

plante

La prêle et la salsepareille sont les plantes médicinales qui nous aideront à reduire l’inflammation, à minéraliser et à nettoyer notre organisme. Chaque jour, on préparera un litre d’infusion avec ces plantes. On ajoutera un peu de jus de citron et un peu de stévia pour rendre le tout plus sucré. Ensuite, on pourra boire cette boisson tout au long de la journée.

Les cataplasme d’argile

L’argile est un excellent remède ! Économique et simple, elle permet de soigner tout type d’inflammation. Préparez un cataplasme en mélangeant de l’eau chaude avec de l’argile verte ou de l’argile rouge. Il faut obtenir une pâte qui peut être appliquée sans couler. En effet, elle doit être vraiment compacte sur votre peau. On peut en mettre sur toute la zone lombaire.

On recouvrira le tout avec un tissu : on peut par exemple utiliser de la laine pour en plus donner de la chaleur. On laissera agir pendant au moins une demi-heure (on peut aussi laisser reposer toute la nuit). Quand on enlèvera l’argile, elle sera alors sèche. L’argile absorbe les toxines, réduit aussi l’inflammation et fournit une bonne quantité de minéraux à notre organisme.

L’arnica

L’arnica est une plante utilisée pour prévenir et traiter les blessures sportives. Vous pouvez la trouver sous forme d’extrait, en pommade, en remède homéopathique, etc. Nous pouvons parfaitement combiner son utilisation topique avec l’utilisation orale.

Si nous décidons de suivre le remède homéopathique, il s’agit de l’Arnica Montana 9 CH.  Il faudra alors prendre trois granules sous la langue trois fois par jour. N’oubliez pas de séparer leur consommation des repas et des boissons, ainsi que des saveurs fortes et mentholées (chewing-gum, dentifrice, etc.).

Le vinaigre de romarin

Le romarin nous aide à améliorer la circulation. Faire des massages à l’aide de vinaigre de romarin peut donc nous être très utile. En plus, on peut le préparer nous-mêmes ! Il suffit de laisser macérer quelques branches de romarin dans une bouteille en verre remplie de vinaigre.

Les thérapies avec ventouses ou cupping

Cette technique est une ancienne méthode thérapeutique utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste à utiliser de petites tasses en verre qui vont se coller au corps. Elles aspirent ainsi la peau et une partie des muscles, ce qui ouvre nos pores tout en améliorant la circulation sanguine et lymphatique.

En 10 ou 15 minutes, la zone est moins inflammée et la douleur est soulagée. Il est vrai qu’on peut aller voir un thérapeute pour nous faire ce traitement, mais sachez qu’on peut aussi acheter un lot de ventouses et nous le faire nous-mêmes !

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Food Thinkers et uteart.

About admin

Laisser un commentaire