Home / Forme & Bien-Être / Traumatisme de la main : lésions et inflammations.

Traumatisme de la main : lésions et inflammations.

Les traumatismes de la main sont des ecchymoses, des lésions ou des inflammations qui se produisent à la main et au poignet lors des travaux ménagers,  des travaux manuels et lors de la pratique de certains sports.

Les probabilités d’avoir une blessure à la main droite sont les mêmes qu’à la main gauche.
En cas de traumastisme par distortion, les doigts peut être poussés en hyperextension provoquant une luxation ou une subluxation.
A la maison, on peut se blesser de nombreuses façons, les plus courantes sont:

La main droite a subi une commotion cérébrale et a été écrasé dans la porte.
  • Glisser et tomber par terre dans la salle de bain ou sous la douche ;
  • Tomber dans la cuisine sur les paumes de la main après être monté sur un tabouret ou une chaise pour atteindre les étageres en hauteur ;
  • Se tromper en taillant les aliments et se couper la main ou le poignet.
  • trébucher sur les fils électriques  de l’ordinateur ou autres appareils électriques en cas de faible luminosité ;

Les enfants s’écrasent les doigts dans la portière de la voiture, lorsque l’on ferme la portière, dans ce cas il peut y avoir aussi détachement de l’ongle.

Dans certaines usines de nombreux ouvriers travaillent avec des machines très puissantes, par exemple le tour et ils insèrent le doigt ou la main entier dans l’engrenage. Dans certains cas, ils ont perdu l’index ou lemajeur à l’intérieur de la machine.

La blessure peut parfois être causée par la chute d’un appareil ou d’un morceau de métal d’une certain hauteur, les doigts peuvent être écrasés après avoir mal poser par terre un objet lourd.
Pour prévenir les blessures aux pieds, il y a  les chaussures de securités qui fonctionnent bien, mais il n’existe pas d’objet similaire pour les mains qui sont toujours exposées aux traumatismes contondants.
Les lésions aux mains dues à des traumatismes sportifs peuvent se produire par exemple lors d’une chute à vélo,  de coups sur la balle (Water-Polo, volley-ball, basket-ball, etc.),de  traumatismes directs sur l’adversaire dans les arts martiaux.L’exemple le plus classique est l’entorse du doigt  pendant un smash ou un bloc en volley-ball.

About admin

Laisser un commentaire