Comment obtenir un diagnostic. Les dossiers médicaux des patients peuvent servir à faire la connexion entre les blessures passées qui pourraient être la cause d’une blessure au genou. Des professionnels de la santé pourront ensuite vous examiner et vous faire passer des tests pour évaluer le fonctionnement de votre genou, par exemple :

  • Évaluation du genou. Chaque genou est étudié et des signes d’instabilité, de sensibilité, des mouvements inappropriés sont recherchés ainsi que des douleurs à un endroit particulier ou une impossibilité à faire pression sur la jambe douloureuse.
  • Faites une radio. Elle peut être réalisée pour trouver la présence d’une inflammation sur les os du genou.
  • Faites une IRM. Elles sont en général préconisées par le médecin pour pouvoir poser un diagnostic précis sur votre état. L’image indique clairement la gravité de l’état du ménisque et des ligaments, des tendons et des cartilages.
  • Faites une arthroscopie. Elle est pratiquée par un orthopédiste qui inspecte l’intérieur du genou et des articulations en insérant un instrument appelé un arthroscope par une légère incision. Cet appareil contient une caméra avec lumière qui vous montre directement la déchirure du ménisque voire la traite en direct.
  • Si cela est trop douloureux, sachez que votre médecin peut anesthésier votre genou. Certains patients peuvent trouver douloureux certains examens. Dans des cas comme celui-là, les médecins peuvent recommander de prélever le liquide dans les articulations du genou ou encore l’injection d’un anesthésiant local pour pouvoir pratiquer l’examen. Cela ne devrait pas être une douleur supplémentaire. [9]

    • Ces différents examens peuvent aider à soulager la douleur et à poursuivre l’examen. Toutefois, s’ils échouent, ils devront être retardés jusqu’à ce que l’inflammation ou la douleur disparaisse.