Accueil Forme & Bien-Être Comment appliquer de la glace sur une blessure

Comment appliquer de la glace sur une blessure

0

 

Partie2

Refroidir la zone traumatisée

Préparez une poche de glace. Vous avez le choix entre acheter une poche en magasin (à moins que vous n’en ayez déjà une) ou en faire une vous-même.

    • Par poches de glace, on entend des coussins ou des compresses thermiques réutilisables qu’on place dans le congélateur. Il y a aussi des sachets de froid à usage unique [7]. Ce sont des objets qui devraient toujours se trouver dans les pharmacies domestiques, dans les trousses de secours. Sachez qu’il est possible de se fabriquer une poche de glace à moindre cout.
    • Remplissez un sac en plastique de glaçons. Remplissez au tiers, puis remplissez-le d’eau jusqu’à couvrir les glaçons. Avant de fermer le sac, chassez-en l’air [8].
    • Vous pouvez aussi utiliser des légumes surgelés. L’exemple le plus connu est un sac de petits pois surgelés, car on peut lui donner la forme qu’on veut et il délivre beaucoup de froid. Il suffit de le remettre au congélateur pour pouvoir le réutiliser. [9]. Les petits pois ne pourront pas être consommés par la suite, à cause de la décongélation.
  1. Entourez votre poche de glace d’un torchon. Il ne faut pas appliquer de la glace directement sur la peau, vous risqueriez de vous bruler. Pour éviter cela, il suffit de mettre un torchon ou une serviette autour de la poche [10].

  2. Surélevez la zone blessée. En parallèle de l’imposition de glace, essayez de surélever la zone blessée. Le sang s’évacuera mieux et l’œdème dégonflera plus vite. La combinaison de la glace et du drainage permettra une diminution de l’inflammation [11].
  3. Appliquez du froid sur la zone blessée. Il est très efficace juste après le traumatisme, aussi agissez vite [12].
    • Ajustez la poche de glace pour que toute la zone blessée reçoive uniformément du froid [13].
    • Si nécessaire, fixez la poche avec un bandage pas trop serré. Ne serrez pas, car la zone est blessée et le froid est intense. De plus, un bandage trop serré pourrait couper la circulation sanguine. Surveillez votre bandage : si la peau tourne au bleu violet, vous avez trop serré. Refaites-le.
  4. Enlevez la poche de froid au bout de 20 minutes. C’est la durée maximale d’une telle application. Au-delà, il peut y avoir des problèmes, comme une brulure ou des dégâts causés aux nerfs et aux capillaires situés en surface. La poche ne peut être remise que lorsque la peau a retrouvé son état normal [14].
    • Vous ne devez jamais vous endormir avec de la glace posée sur la peau. Vous risquez de la laisser plusieurs heures, ce qui endommagerait la peau, les vaisseaux sanguins et les nerfs du secteur. Mettez un réveil ou demandez à quelqu’un de vous avertir au bout de 20 minutes.

  5. Répétez l’opération toutes les deux heures. Poursuivez ce traitement (20 minutes d’application et deux heures de repos) pendant trois jours, à moins que l’œdème n’ait entretemps disparu [15].
  6. Prenez un antalgique. Si la douleur est trop intense, prenez des antalgiques en vente libre.
    • Les antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont efficaces sur les œdèmes et les inflammations. Parmi ces molécules antiinflammatoires, citons l’ibuprofène (Advil, Motrin) et le naproxène (Antalnox) [16].
    • Pour éviter tout problème, respectez bien la posologie indiquée.

  7. En cas de symptômes persistants, prenez rendez-vous avec votre médecin. Si vous avez bien mis de la glace pendant trois jours et que l’œdème et la douleur sont toujours là, il y a une forte probabilité pour que vous ayez une fracture ou une luxation qui n’a pas été décelée. En ce cas, il faut prendre rendez-vous rapidement avec votre médecin.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version