Comment éviter les crampes ?

 

Il s’agit d’une sensation douloureuse qui est causée par la contraction involontaire d’un muscle. Il n’y a pratiquement jamais rien d’inquiétant à cela, puisque ce spasme se produit généralement à la suite d’un effort physique important. Vous en saurez plus en lisant cet article, non seulement sur l’origine des crampes, mais aussi sur les moyens qui servent à les traiter ou à les éviter !

Quelques informations sur les crampes

Les crampes ont des causes diverses. Elles peuvent être dues à une oxygénation insuffisante des muscles ou à un manque de sels minéraux ou encore à un manque de liquide ; elles peuvent aussi être provoquées par une mauvaise position ou par un effort prolongé, ou encore occasionnées par le froid ou par des mouvements brusques. Faire du sport en salle de gym et ne pas faire d’exercices d’étirements après le cours peut aussi en être la cause. Il s’agit de la contraction subite d’un ou de plusieurs muscles qui provoque une douleur et un malaise. Il est fréquent d’avoir une crampe la nuit en dormant, car il se produit une altération de l’irrigation des muscles par le sang. Si l’on se couche juste après avoir dîné par exemple, le sang va affluer vers l’appareil digestif (principalement à l’estomac) et moins vers les autres muscles.

Crampes2

Si les crampes sont provoquées par l’exercice, on dit populairement que c’est dû à une production excessive d’acide lactique qui s’accumule. Le glucose s’oxyde au contact de l’oxygène dans les cellules afin de produire de l’énergie, et dans des conditions normales, c’est notre corps qui doit faire ce travail. Mais voilà, lorsque l’activité physique est prolongée ou que nous n’y sommes pas habitués, la quantité produite peut être insuffisante. Si l’oxygène vient à manquer, le glucose se transforme en acide lactique, ce qui n’est d’ailleurs pas toujours mauvais pour l’organisme.

Les crampes sont habituellement inoffensives et ne nécessitent pas de traitement. Les médecins prétendent qu’on ne peut pas les prévenir, excepté en évitant de faire de la gymnastique après avoir mangé ou en faisant des exercices d’étirements après la pratique d’un sport.

Cependant, il existe des remèdes maison pour contrer ces spasmes musculaires. Car si l’origine des crampes n’est pas tout à fait claire (on n’en sait pas plus que ce qui a été dit antérieurement), on sait qu’il y a des situations qui peuvent les provoquer, comme par exemple : faire un effort pour lever un objet, ne pas s’hydrater suffisamment en ne buvant pas les deux litres d’eau par jour qui sont recommandés, ne pas être en forme ou être en surpoids, manquer d’électrolytes comme le sodium à cause d’une alimentation peu équilibrée, avoir une mauvaise irrigation sanguine dans les muscles, être exposé à la chaleur quand on fait du sport, pratiquer des sports sans en connaître bien la technique, s’exposer au froid, ou ne pas se préoccuper de faire des exercices d’étirements après la gymnastique.

Crampes3

Tous les muscles peuvent souffrir d’une contracture, mais ceux qui sont le plus souvent affectés sont : les quadriceps (partie avant de la cuisse), les muscles ischio-jambiers (partie arrière de la cuisse) et les muscles gastrocnémiens (ceux qui forment le mollet).

Quelques conseils pour éviter les crampes

Au moment même où l’on a une crampe, il est utile de connaître les conseils suivants :

  • Interrompez aussitôt le mouvement ou l’exercice en cours.
  • Étirez doucement le muscle pour réduire la pression qui s’exerce sur lui. Gardez cette position le temps qu’il faudra, jusqu’à ce que la crampe disparaisse.
  • Si la crampe s’est produite au mollet, placez votre main sur le muscle puis exercez quelques pressions avec vos doigts tout en remontant vers le genou.
  • Si la crampe se produit au quadriceps, mettez-vous debout, remontez la cheville jusqu’aux fesses et faites bouger votre pied de la pointe vers le talon pour étirer le muscle.
  • Si la crampe se situe aux mollets, il faut vous asseoir puis étirer la jambe sans plier le genou et vous pencher en avant pour essayer de toucher le pied. Puis massez doucement le muscle.
  • Faire quelques pas lents.
  • Boire de l’eau ou une boisson qui contient des sels minéraux, afin de récupérer les électrolytes ou se réhydrater.
  • Mettre un peu de glace sur la zone concernée, surtout si la douleur persiste. N’oubliez pas d’envelopper la glace dans une serviette de bain ou dans une compresse pour ne pas vous brûler la peau et ne pas l’abîmer. Peu à peu, étirez le muscle pour réduire l’afflux sanguin et pour aider le muscle à se détendre.

Des remèdes maison pour traiter les crampes

Ces astuces naturelles appartiennent au savoir populaire et peuvent vous aider si vous avez habituellement des crampes :

  • Entourez la zone affectée d’une bande élastique pour arrêter la douleur, mais ne serrez pas trop pour ne pas produire de gonflement.
  • Buvez un thé au gingko biloba chaque jour ; vous le préparerez en faisant bouillir pendant 10 minutes trois cuillerées de gingko biloba par tasse d’eau.
  • Appliquez des huiles essentielles (de romarin, d’eucalyptus ou de thym) sur la zone affectée, car la sensation de chaleur est relaxante.
  • Mélangez une cuillerée de vinaigre et une cuillerée de miel dans une tasse remplie d’eau chaude. Buvez ce liquide pour permettre au calcium de se répartir correctement dans tout le corps.
  • Faites bouillir pendant dix minutes 1 litre d’eau avec une cuillerée de graines de moutarde. Faites un bain de pieds dans cette eau pendant 20 minutes.
  • Buvez deux fois par jour un verre d’eau additionné de 10 gouttes de thé de laurier.
  • Appliquez pendant 4 minutes sur la zone de la crampe une compresse imbibée d’infusion de vinaigre de pomme et d’arnica. Retirez la compresse et appliquez-la une deuxième fois si nécessaire. La douleur se calmera et la circulation se fera beaucoup mieux.
  • Buvez une tasse d’eau additionnée d’une cuillerée de bicarbonate. Ce remède maison contre les crampes est déconseillé aux personnes qui souffrent d’hypertension ou de problèmes de rétention d’eau.
  • Préparez un milk-shake avec une tasse de lait, une demi-tasse de yaourt naturel, une demi-tasse de jus d’orange et 1 banane pelée. Buvez-en un à jeun tous les trois jours. Le potassium contenu dans la banane vous permettra d’éviter les crampes.
  • Versez une cuillerée de graines de cumin dans un demi-litre d’eau et laissez macérer une heure. Imbibez une compresse de cette préparation et appliquez-la sur la partie affectée en frictionnant de façon modérée.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Jon Candy, de Steffy Wonder, de Phillip Capper, de FatooM Qoughandoqa et d’Erin Koch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *