Comment se déroule une séance de kiné respiratoire ?

Votre pédiatre a diagnostiqué une bronchiolite à votre petit bout et il vous a prescrit de la kiné respiratoire. Que va-t-il se passer ? Quels gestes vont être pratiqués sur votre bébé ? On vous dit tout.

Comment se déroule une séance de kiné respiratoire ?

Le kiné n’est pas seulement là pour soigner votre enfant, il va aussi vous rassurer, vous informer et surtout vous prévenir que même si votre bébé pleure pendant la séance et que certains gestes sont assez impressionnants, les gestes effectués ne sont pas douloureux.

Le kinésithérapeute observe votre enfant et vous demande des renseignements sur son état (ses antécédents, sa toux, ses difficultés à s’alimenter, la qualité de son sommeil…) puis il ausculte votre bébé, ce qui lui permet de faire son diagnostic de traitement et de vous dire quelles sont les techniques les plus appropriées à votre enfant.

Les différentes techniques de kiné respiratoire

Le désencombrement des voies aériennes supérieures

Ce geste essentiel a lieu en début de séance. Il permet de libérer la respiration. Le kiné va commencer par nettoyer le nez de votre bébé en y instillant du sérum physiologique

.Pour effectuer le désencombrement, le kinésithérapeute maintient la bouche de l’enfant fermée en appuyant au niveau maxillaire inférieur en fin d’expiration. Ce geste provoque une inspiration nasale qui entraîne les sécrétions vers le pharynx.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *