Maladies graves

Dans certains cas, les crampes abdominales peuvent indiquer un problème très grave.
Certains types de cancer, notamment le cancer du pancréas, le cancer des ovaires et le cancer du foie provoquent des douleurs abdominales et des crampes.

En outre, l’inflammation d’un organe peut indiquer une cause grave de douleurs abdominales.
La forme la plus fréquente de l’inflammation dans l’abdomen est l’appendicite.

Maladies graves

Les causes les plus fréquentes de douleurs abdominales ne mettent pas en jeu le pronostic vital, mais il est préférable de consulter le médecin.

 

Crampes abdominales pendant la grossesse

Si on ressente des crampes abdominales, il ne faut pas s’inquiéter immédiatement.
Parfois, les crampes sont le résultat d’un problème de digestion.
Les crampes sont rarement une urgence médicale.

Se détendre
Les muscles et les ligaments qui soutiennent l’utérus sont étirés et allongés dans toutes les directions pendant la grossesse.
Cela peut provoquer des crampes de temps en temps.
La douleur peut être légère ou forte.
Cela peut être particulièrement évident quand on effectue un mouvement rapide, en se levant d’une chaise, en toussant ou en éternuant.
il ne faut pas s’inquiéter. Certaines femmes ont des crampes lorsqu’elles exécutent des exercices et elles causent un stress supplémentaire sur les muscles et les ligaments qui sont déjà tendus.
Si on ressente des crampes pendant les exercices, il faut écouter son corps, s’arrêter et se reposer.

Les crampes peuvent également vous rappeler de faire attention à ce que ce que l’on mange.
Une mauvaise digestion peut provoquer des crampes.
Si on mange trop ou on mange de mauvais aliments, on peut ressentir des crampes d’estomac. La constipation provoque également des crampes très douloureuses.

 

Crampes en début de grossesse

L’ovule se fixe à la paroi de l’utérus au cours des jours après la conception (dans la première semaine de la grossesse).
A partir du moment où l’ovule s’attache, on peut ressentir des crampes « d’implantation » qui sont normales et qui ne doivent pas inquiéter.

Attention
Parfois, les crampes sont un signe d’alerte qui ne doit pas être ignoré.
Il existe trois maladies qui peuvent causer des crampes :

  • Fausse couche. Environ 20 pour cent des grossesses se terminent par un avortement au cours des trois premiers mois de grossesse. (La fausse couche se produit quand un enfant ne s’est pas suffisamment développé pour survivre hors de l’utérus).
    De fortes crampes pendant le premier trimestre (souvent en même temps que des pertes de sang du vagin) peuvent indiquer des problèmes.
  • Grossesse extra-utérine. Si l’ovule fécondé se dépose en dehors de l’utérus, il ne peut pas survivre et cause de fortes douleurs dans le bas-ventre et une hémorragie.
    Les crampes se ressentent dans les premières semaines de grossesse.
  • Naissance prématurée
    Chaque année, des centaines de milliers de bébés naissent avant le 9ème mois.
    L’accouchement prématuré est caractérisé par divers signaux, parmi lesquels des crampes abdominales.

Est-il est normal de ressentir des crampes dans les jours suivant l’accouchement ?
Oui. Beaucoup de femmes ressentent des douleurs et des crampes abdominales qui s’aggravent pendant l’allaitement.
Elles sont causées par les contractions de l’utérus quand il retrouve la taille qu’il avait avant la grossesse. Ces crampes peuvent durer jusqu’à une semaine après l’accouchement.

L’article se poursuit ci-dessous

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here