Home / Kinesitherapie / rééducation / Douleur au genou et gonflement

Douleur au genou et gonflement

 

Douleur au repos

La douleur au genou au repos, y compris quand on dort pendant la nuit, peut être causée par de l’arthrose en phase avancée ou par une fracture.

 

Douleur le matin

Si le genou fait mal le matin et puis qu’après environ une demi-heure la douleur s’en va, la cause en est probablement l’arthrose, et si la gêne persiste pendant au moins une heure, il est plus susceptible que cela vienne d’une polyarthrite rhumatoïde ou psoriasique.
La bursite ne provoque une douleur que pendant quelques minutes après le réveil.

 


Douleur au genou opéré

Après une opération chirurgicale, il est normal de ressentir une gêne pendant les premières semaines.
Selon le type d’intervention, la douleur au genou après une méniscectomie peut être ressentie pendant environ 10/15 jours, mais si le chirurgien a effectué d’autres procédures, par exemple : la reconstruction du ligament croisé antérieur, lésion du ligament fémoro patellaire ou une prothèse du genou, la douleur peut jusqu’à 3/4 mois.
La rigidité est surtout présente « froid » et quand on se réveille, il est normal de ressentir une douleur quand la jambe est étendue dans la première phase de rééducation.

 

 

Il faut aller voir le médecin si :

  • On n’arrive pas à supporter le poids sur le genou
  • L’articulation est enflée
  • On ne peut pas étendre ou fléchir complètement le genou
  • On voit une déformation évidente sur la jambe
  • En cas de fièvre associée à des rougeurs, douleur et gonflement de l’articulation.
  • On sent le genou instable.

 

Diagnostique

Au cours de l’examen physique, le médecin doit contrôler le gonflement, la douleur, la raideur, la chaleur et les hématomes sur le genou
Il faut ensuite évaluer l’ampleur du mouvement, si on réussit à plier et étirer complètement le genou.
Il est important de vérifier l’intégrité des ligaments et ménisques par des tests spécifiques.

 

Examens de diagnostique instrumental

Radiographie. Le médecin peut recommander une radiographie pour détecter des fractures osseuses ou de l’arthrose.
La radiographie montre également si le genou est en varus ou valgus, c’est-à-dire s’il n’est pas bien aligné.
La tomodensitométrie par ordinateur (TDM). Le scanner peut aider à diagnostiquer des problèmes osseux et voir s’il y a des corps étrangers.
L’Ecographie. Cette technologie utilise des ondes sonores pour créer des images des tissus mous en temps réel à l’intérieur du genou.
Le médecin peut décider de faire tourner le genou dans différentes positions pendant l’examen pour mieux voir les éventuelles lésions.
Cet examen n’est pas le plus approprié, car il ne permet pas de voir à l’intérieur de l’articulation, donc il ne sert pas à évaluer les ménisques, les os, les ligaments et le liquide articulaire.
L’imagerie par résonnance magnétique (IRM) utilise des ondes radio et un aimant puissant pour visualiser l’intérieur du genou. Cet examen est particulièrement utile dans la détection des lésions des tissus mous tels que les ligaments, les tendons, les cartilages et les muscles.
Les examens de laboratoire. Si le médecin suspecte une infection, la goutte ou pseudo-goutte, il est très probable qu’il prescrive des tests sanguins et une arthrocentèse (une procédure dans laquelle on aspire une petite quantité de liquide de l’articulation avec une aiguille et on l’envoie à un laboratoire pour l’analyse).

About admin

Laisser un commentaire