Home / Chirurgie / Douleur au pied : Fasciite plantaire les signes et les symptômes

Douleur au pied : Fasciite plantaire les signes et les symptômes

L’hallux valgus Qu’est-ce que c’est ?

L’hallux valgus est une difformité du pied très diffusé chez les adultes et les personnes âgées.
En général, les sujets les plus touchés ont plus de 40 ans et sont de sexe féminin puisque cette pathologie est également liée au type de chaussures.
D’abord, la partie distale du premier métatarse est déviée latéralement vers l’extérieur, ce qui provoque une inclinaison du gros orteil vers le deuxième orteil. Par conséquent, les deux os ne sont plus alignés comme ils le devraient et cela est souvent associé à une difformité des autres orteils.
L’avant-pied s’ouvre « en éventail » vers l’intérieur et forme une protubérance médiale du pied nommée oignon.
Comme le genou, le pied peut être valgus, c’est-à-dire que le premier os métatarsien est dévié vers l’autre pied alors que la partie distale du gros orteil se rapproche du deuxième orteil.
L’hallux valgus avec une inclinaison de plus de 30° est accompagné de la rotation de la phalange et du premier métatarse.
L’hallux valgus est généralement accompagné d’une difformité des autres orteils qui deviennent « en marteau » ou « en griffe », du deuxième au cinquième orteil.

 

Quelles sont les causes ?

L’hérédité est la cause principale d’hallux valgus : en général, toute personne souffrant de ce problè

me a au moins un parent ou un grand parent avec la même difformité.
Les sésamoïdes sont deux os très petits, semblables à un cercle (en hexagone), dans la région distale et plantaire du premier métatarse. Ils constituent le point d’appui le plus important de l’avant-pied.
La luxation de ces deux os dans l’espace inter-métatarsien provoque une altération anatomique et biomécanique : le muscle court fléchisseur du gros orteil et l’abducteur du gros orteil s’insèrent au niveau de ces os.
Plusieurs théories sont à l’origine de l’hallux valgus. Les facteurs qui jouent un rôle clé sont : le pied plat, le pied égyptien (c’est-à-dire avec le gros orteil plus long que le deuxième orteil) et le pied bot valgus.
Les chaussures sont également un élément important pour l’hallux valgus : si elles serrent trop la pointe, elles poussent les orteils latéraux vers les orteils centraux, les talons hauts aggravent aussi cette situation en augmentant la pression.

Des chaussures serrées et les talons hauts ne sont pas la cause de la difformité, mais peuvent être le facteur de symptômes, puisque la pression et le frottement avec l’oignon provoquent l’inflammation, la bursite et, donc, la douleur.
L’hallux valgus peut être également la conséquence de l’arthrite, d’une pathologie neuromusculaire, d’un processus infectieux ou d’un traumatisme.

 

Quels sont les symptômes ?

Le premier symptôme est la douleur qui survient quand on marche avec des chaussures, à cause de la pression et du frottement. L’intensité de la douleur n’est pas trop forte et reste supportable.
En premier lieu, la zone de la douleur est l’oignon enflammé, puis elle peut s’étendre à la plante du pied.
On a également observé moins de stabilité dans des conditions d’équilibre faible, comme sur des planches d’équilibre.

About admin