Éliminer les bouchons de cérumen de façon naturelle

Le conduit auditif externe (CAE) a tendance à se boucher assez régulièrement à cause de l’accumulation de cérumen d’une odeur désagréable, ce que l’on appelle communément des bouchons de cire. En conséquence, nos capacités auditives s’amenuisent, et si l’on n’agit pas rapidement, il peut même se produire une perforation du tympan.

Ce phénomène se présente habituellement en même temps qu’un rhume ou qu’une crise allergique, ce qui fait augmenter la quantité des sécrétions nasales. Si vous désirez éliminer les bouchons de cérumen de façon efficace, lisez attentivement ce qui suit !

Les méthodes naturelles pour ôter les bouchons de cérumen

Il existe un bon nombre de solutions naturelles pour ôter les bouchons de cérumen. Pour lutter contre ce phénomène courant et si désagréable, nous vous donnons une liste des meilleures méthodes et des secrets que nous livre la nature !

Les infusions de plantes antiseptiques

Dans ce cas précis, la camomille est la meilleure option. Après avoir ajouté une cuillerée de fleurs séchées de camomille dans une tasse d’eau bouillante, laissez reposer l’infusion environ dix minutes (couvrez la tasse pour conserver les huiles essentielles de la plante). Puis, filtrez l’infusion et lavez-vous l’intérieur des oreilles avec ce liquide.

L’infusion de sureau et d’euphraise

C’est une infusion vivement recommandée pour traiter les bouchons de cire qui sont liés aux processus grippaux. Avant de préparer cette infusion, réservez les fleurs séchées dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière. Puis, ajoutez ces fleurs à de l’eau bouillante et laissez reposer dix minutes ; pensez à en boire trois tasses par jour (après chaque repas).

L’huile d’olive

Huile d'olive

Une méthode simple consiste à faire chauffer de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elle devienne tiède. Puis, il suffit d’en verser un peu, goutte à goutte, dans l’oreille pour essayer de ramollir le bouchon de cire. Ce procédé peut nécessiter quelques jours de traitement puis, peu à peu, le bouchon sera naturellement expulsé du conduit auditif.

L’infusion d’échinacée

Cette infusion ne s’utilisera qu’en cas d’infection, car l’échinacée est une plante qui contient un antibiotique naturel. Il faut la préparer de la même façon que dans les cas précédents et la consommer à raison de deux ou trois tasses par jour.

Quelques conclusions

Il ne faut pas oublier que le cérumen qui est sécrété dans le conduit auditif correspond à un mécanisme de défense naturel de notre corps. Cependant, il est conseillé de laver l’intérieur des oreilles une fois par mois pour éviter d’éventuelles complications au niveau du conduit auditif.

Bien que leur usage soit très répandu, il vaut mieux éviter d’introduire des cotons-tiges dans le conduit auditif, car ils ont tendance à tasser la cire et à la pousser plus loin à l’intérieur de l’oreille, ce qui suppose un risque pour le tympan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *