La maladie de Haglund

Attention, images de chirurgie : comment se déroule l’intervention dans le cas d’une maladie de Haglund ?

maladie de Haglund
Les douleurs à la cheville ne sont pas forcément dues à un traumatisme. Il existe par exemple la maladie de Haglund. Il s’agit d’une déformation du calcanéum, l’os du talon, qui provoque des douleurs en appuyant sur le tendon d’Achille.

Le patient atteint de ce syndrome a plusieurs symptômes :

  • Tuméfaction au niveau de l’insertion du tendon d’Achille;
  • Douleur au talon, aggravée à la marche, lors du chaussage et de la flexion dorsale;
  • Signes inflammatoires avec peau violacée.

Pour retenir le diagnostic du syndrome de Haglund, il faut éliminer d’autres pathologies pouvant être responsables de douleurs dans la même zone, tel que les tendinopathies du tendon calcanéen (tendinite) ou les fractures de fatigue du calcanéum. Il pourra être confirmé par une radiographie standard ou une échographie.

Pourquoi cette bourse s’est enflammée ? Il y a deux raisons principales :

  • La morphologie du calcanéum d’une part;
  • Le port de chaussures, style escarpins, mais plus globalement toutes les chaussures dont le contrefort rigide frotte ou appuie au niveau du calcanéum.

Les raisons de l’apparition du syndrome de Haglund

Dans le premier cas, le calcanéum peut être dans une position trop verticale, chez les personnes qui ont les pieds creux par exemple, où on peut avoir une tubérosité postéro-supérieure anormalement saillant et hypertrophié, pointu et aiguë.

Ce qui va rendre plus saillant l’angle supérieur de la tubérosité postérieur et augmenter la force de frottement.

Dans le deuxième cas, c’est la chaussure qui appuie sur le tendon d’Achille, qui va provoquer l’inflammation.

Le traitement se fera via du repos, d’au minimum trois semaines tout en éliminant la ou les sources d’inconfort, donc en n’utilisant plus les chaussures qui ont provoqué le syndrome. Il faut utiliser des chaussures confortables qui protègent vos tendons calcanéen.

 

Comment traiter ce syndrome ?

Sachez que le traitement médical vise à assurer l’analgésie et à lutter contre l’inflammation. Il peut être complété par des massages transverses du tendon, de la cryothérapie et des ultrasons.

L’ostéopathie va être complémentaire visant à favoriser la guérison mais aussi à diminuer la récidive.

L’objectif sera de de détendre et de redonner de la mobilité aux différentes structures du pied, de la jambe, du genou et du bassin, afin de rééquilibrer le calcanéum et son entourage anatomique, pour réduire, voire supprimer les déséquilibres se traduisant par des zones de conflit et l’inflammation.

En plus de l’ostéopathie, il peut être intéressant d’effectuer une visite chez un podologue afin de vous faire confectionner des talonnettes qui permettront de relâcher les tendons et de modifier la zone de contact entre ceux-ci et la chaussure.

Le conseil de l’ostéopathe concernant le syndrome de Halgund

Pas expérience je conseille à mes patients de ne plus porter de chaussures pouvant provoquer des frottements dans cette zone-là, surtout l’hiver.

Il vaut mieux porter des chaussures hautes et éviter les ballerines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here