Image intitulée Improve Flexibility Step 3
Faites des étirements dynamiques. Les étirements dynamiques devraient toujours être faits avant des étirements statiques. Les étirements dynamiques comprennent des mouvements et sont censés imiter et exagérer les activités physiques de la vie quotidienne. Cette forme d’étirement est plus sûre.[1]

  • Adoptez la technique de la chenille. Démarrez comme si vous alliez faire des pompes : marchez lentement jusqu’à ce que vos pieds soient proches de vos mains à pouvoir les toucher. Une fois que vous y êtes parvenu, marchez avec vos mains jusqu’à ce que vous soyez à nouveau dans la position de départ. Vous pouvez cambrer le dos afin d’étirer aussi votre colonne vertébrale.
  • Faites des battements de jambes. Calez-vous contre un mur et soulevez une jambe à la façon d’un balancier d’horloge. Augmentez la hauteur de vos battements après chaque retour à la position de départ. Faites de même avec l’autre jambe. Vous pouvez faire un exercice similaire avec vos bras.
  • Marchez de façon saccadée. Adoptez une démarche très exagérée, laquelle consiste à marcher de telle sorte que vous êtes chaque fois sur le point de tomber à genoux à chaque pas. Vous pouvez même y ajouter un supplément d’étirements en faisant pivoter votre torse en même temps que vous étirez la jambe qui est en arrière.
Image intitulée Improve Flexibility Step 4
Faites des étirements statiques. Les étirements statiques sont la forme d’étirements qui est la plus connue de la plupart des gens depuis les cours de gymnastique de l’école primaire. Ce sont des étirements qui se font assis ou en restant immobile. Ils peuvent augmenter la souplesse, mais ne devraient pas être conduits sans une séance d’échauffement préalable, car ils favorisent des risques de blessures sur des muscles raidis.

  • Faites un étirement des tendons : asseyez-vous et écartez vos jambes. Penchez-vous pour toucher du bout des doigts un pied à la fois. Vous pouvez aussi plier la jambe qui n’a pas été atteinte si cela peut rendre l’exercice moins douloureux.
  • Mettez-vous dans la position du lotus. Asseyez-vous au sol. Ramenez vos chevilles en direction de vos entrejambes en essayant de toucher le plus possible l’intérieur de vos cuisses avec vos talons. Vous pouvez aussi presser vos genoux contre le sol pour augmenter l’étirement.
  • Faites un étirement des épaules : poussez votre coude en face de votre corps en direction de l’épaule opposée, en pressant ce faisant sur votre bras.
Image intitulée Improve Flexibility Step 5
Essayez la méthode de la contraction et du relâchement. Vous pouvez le faire seul(e) ou à deux. Procédez à un étirement puis relâchez un instant la pression et contractez les muscles de la zone que vous avez étirée. Relâchez la contraction et détendez les muscles tout en reprenant une position d’étirement. Vous devriez être capable de vous étirez chaque fois un peu plus après chaque répétition de l’exercice. Si vous avez un coéquipier, dites à la personne de tirer légèrement sur votre membre pour aider le muscle à s’allonger davantage.

1 COMMENTAIRE

  1. Je regarde bcp de vidéos sur YouTube et j’ai trouvé une chaine phoenix taekwondo qui parlent souvent de souplesse ! c’est hyper bien fait ! même si je ne fais de taekwondo les conseils et les exercices donnent de bons résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here