Les 3 sphères d’intervention de l’ostéopathie Techniques d’énergie musculaire en ostéopathie

La place de l’ostéopathie structurelle en ostéopathie

L’ostéopathie structurelle s’intéresse aux éléments osseux, articulaires et musculaires du corps et est fondamentale dans la pratique ostéopathique.

C’est cette partie de l’ostéopathie qui est la plus connotée. On fait souvent référence aux manipulations cervicales, parfois redoutées, car prétendument risquées.

En réalité, l’ostéopathie structurelle est bien plus que cela. Toutefois, elle ne représente qu’un tiers de l’ostéopathie, les deux autres tiers étant constitués par l’ostéopathie viscérale et l’ostéopathie crânienne.

Intérêt de cette ostéopathie

L’ostéopathie structurelle est indispensable dans la mesure où elle permet d’aborder les différents segments osseux, articulaires et musculaires du corps.

C’est en partie grâce à elle qu’un ostéopathe peut prendre en charge une tendinite, une pubalgie, un lumbago, un torticolis, etc.

  • Elle est pourtant indissociable des autres approches, viscérale et crânienne, avec lesquelles elle fonctionne en complémentarité.
  • Il est en effet difficilement concevable pour un ostéopathe de traiter une constipation sans aller tester (et éventuellement corriger) les vertèbres qui correspondent au côlon (vertèbres lombaires en l’occurrence), par exemple.
  • Inversement, traiter des vertèbres lombaires sans aller voir le bon fonctionnement du côlon et le bon équilibre du MRP au niveau du crâne n’est pas conceptuel.

Ostéopathie structurelle

Thinkstock

Besoin de mutuelle pour vos soins ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les mutuelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *