Les vêtements trop serrés péril pour votre santé !

Les vêtements trop serrés, ça fait mal

Dans une étude récente (1), des scientifiques ont demandé à des jeunes gens de transporter des caisses lourdes. Certains portaient des pantalons à leur taille, et d’autres des vêtements trop petits, donc serrés. Résultat : les vêtements serrés entravent la liberté de mouvement et entraînent un inconfort au niveau du bas du dos.

Syndrome douloureux

En comprimant les nerfs, les vêtements trop serrés peuvent aussi entraîner des problèmes nerveux plus durables. Ainsi la méralgie paresthésique (2), syndrome caractérisé par une douleur ou par la présence d’autres symptômes – fourmillements, endormissement, etc. – sur la face externe de la cuisse.

Vêtements trop serrés et circulation du sang

Insuffisance veineuse

Quand les membres sont serrés dans les vêtements, les veines sont aussi comprimées, ce qui entraîne un retour veineux insuffisant : trop de sang reste aux extrémités (essentiellement le bas des jambes), ce qui déforme les veines. Du coup, celles-ci sont encore moins efficaces pour ramener le sang vers le cœur… C’est un véritable cercle vicieux. C’est pourquoi les vêtements serrés sont fortement déconseillés aux personnes qui souffrent d’insuffisance veineuse.

Messieurs, attention à vos cravates …

Quand la bonne circulation du sang dans le cou (c’est-à-dire vers le cerveau) est entravée, les conséquences sont encore plus impressionnantes – vertiges ou malaises. Par ailleurs, le port de cravates trop serrées est lié à une augmentation de la pression dans l’œil et, par là, à une augmentation du risque de glaucome.

 

Des infections dues à des vêtements trop serrés

Enfin, les vêtements trop serrés au niveau du bassin entraînent des problèmes génitaux, urinaires ou de fertilité.

Côté hommes, on met souvent en cause les vêtements trop serrés (caleçons, pantalons) dans l’augmentation du nombre de stérilités masculines. Quand les testicules sont plaquées contre le corps, leur température est plus élevée ce qui serait mauvais pour la fertilité.

Côté femmes, ce sont plus souvent des problèmes locaux que l’on déplore, surtout des mycoses, liées à des vêtements ou sous-vêtements trop serrés. La vulve est naturellement un peu humide, et si la zone ne peut pas respirer un minimum on risque la macération et l’envahissement par des germes. Surtout si le tissu porté est synthétique.

Attention aussi aux infections urinaires dont les vêtements trop serrés peuvent être la cause.

Conclusion : aucun look ne vaut la peine de porter des vêtements inconfortables !
Habillez-vous pour votre confort ! Et si vous êtes du genre à acheter des vêtements trop petits parce que vous ne voulez pas reconnaître que vous avez pris un peu de poids, rappelez-vous qu’il n’y a que vous qui pouvez voir l’étiquette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *