News : Le sauna réduirait le risque de démence masculine 2017

Une nouvelle étude de l’université de l’Est de la Finlande suggère que des séances de sauna régulières permettent de réduire le risque de démence masculine.

 Selon une étude conduite en Finlande, le sauna réduirait le risque de démence masculine. ©Lorado / Istock.com

L’étude consistait à suivre 2 315 hommes apparemment en bonne santé et âgés de 42 à 60 ans qui faisaient partie d’une étude à long terme sur les facteurs de risque coronarien, la Kuopio Ischaemic Heart Disease Risk Factor Study (KIHD). Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Age and Ageing.

Une étude sur 20 ans

Ces hommes ont été divisés en trois groupes, selon la fréquence de leurs séances de sauna : le premier groupe rassemblait ceux qui s’y rendaient une fois par semaine ; le deuxième groupe concernait ceux qui faisaient deux à trois séances hebdomadaires ; le troisième groupe, enfin, regroupait les hommes allant au sauna quatre à sept fois dans la semaine.

En éliminant les facteurs susceptibles de fausser les résultats (âge, consommation d’alcool et de tabac, indice de masse corporelle, tension artérielle) l’équipe a ainsi découvert que, sur la période de 20 ans considérée, plus les hommes pratiquaient le sauna, moins ils étaient susceptibles de développer une démence.

Un risque de démence réduit de 66 % pour les plus assidus

Par rapport aux hommes pratiquant le sauna une fois par semaine, ceux qui s’y rendaient quatre à sept fois avaient en effet 66 % de chances en moins d’avoir un diagnostiqués de démence et 65 % de chances en moins de contracter une maladie d’Alzheimer.

Une réduction de la mortalité en général

Le lien entre le sauna et le risque de démence n’avait jamais été étudié auparavant, mais certains résultats préalables de l’étude KIHD ont montré que des séances régulières de sauna réduisaient significativement le risque de subir d’autres graves problèmes de santé touchant le coeur, parmi lesquels la mort subite d’origine cardiaque ou due à la maladie coronarienne, mais également le taux de mortalité en général.

Des mécanismes qui restent à élucider

Le professeur Jari Laukkanen, auteur principal de l’étude, a déclaré que les séances de sauna pouvaient avoir un effet protecteur à la fois sur le cœur et sur la mémoire via des mécanismes similaires, même si l’on ignore encore comment. « Cependant, on sait que la santé cardiovasculaire affecte également le cerveau. Le sentiment de bien-être et de relaxation que procure le sauna peut également jouer un rôle« , a-t-il ajouté.

L’équipe considère que des études complémentaires sont maintenant nécessaires afin d’approfondir le lien entre le sauna et les troubles de la mémoire.

Créé le 19 décembre 2016

Sources :

  • AFP/Relaxnews
  • Laukkanen T, Kuntsor S, Kauhanen J, Laukkanen JA. Sauna bathing is inersely associated with dementia and Alzheimer’s disease in middle-aged Finnich men. Age and Ageing, December 7, 2016 (résumé en ligne).

About admin

Laisser un commentaire