News : Un code-barres collé à l’ongle pour personnes âgées perdues au Japon

Une japonaise âgée a trouvé un moyen de retrouver le domicile et l’identité de personnes âgées atteintes de démence et perdues : un code-barres collé à un ongle de la main ou d’un doigt de pied.

 Au Japon, un code-barres collé à l’ongle a été crée pour retrouver des personnes âgées perdues. ©Toshifumi KITAMURA / AFP

Une société d’Iruma, au nord de Tokyo, a créé de petits autocollants comportant chacun un numéro d’identité différent afin d’aider les familles à retrouver leurs proches égarés, a expliqué le service d’assistance sociale de la ville.

Un chip gratuit avec les coordonnées de la personne

Cette étiquette, qui fait partie d’un service gratuit lancé ce mois-ci pour la première fois au Japon, ne mesure qu’un centimètre de côté.

« Pouvoir fixer ce code sur un ongle est un grand avantage« , a déclaré un responsable municipal à l’AFP. « Il existe déjà des étiquettes d’identité fixées sur certains vêtements et chaussures mais les gens ne les portent pas toujours« .

Si une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre affection se trouve désorientée, la police trouvera la mairie dont dépend le malade, son numéro de téléphone et l’identité du porteur grâce au code-barres.

Résistantes à l’eau et viables pendant 2 semaines

Ces pastilles restent fixées en moyenne deux semaines même si elles sont mouillées, a indiqué le responsable en se fondant sur de récents essais.

Le Japon fait face à un net vieillissement de sa population: Les séniors (plus de 65 ans) devraient représenter 40 % de la population vers 2060.

Pour les plus âgés, un programme « nouilles contre permis de conduire »

Les accidents de voiture mortels impliquant des conducteurs âgés sont aussi un problème croissant dans un pays où 4,8 millions de personnes de 75 ans ou plus ont toujours en poche le permis de conduire.

La police japonaise imagine divers moyens pour leur faire rendre définitivement ce document, le dernier en date étant une ristourne de 15 %, soit 90 yens (75 centimes d’euro), sur les bols de nouilles dans des restaurants.

Cette initiative, a été lancée le 25 novembre par les forces de l’ordre de la préfecture centrale d’Aichi, en association avec une chaîne de restaurants de « ramen », des nouilles japonaises accommodées avec des soupes de différentes façons.

Créé le 12 décembre 2016

Sources :

  • AFP/Relaxnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *