Etirement du petit rhomboïde.

Le muscle peut être étiré de façon efficace en utilisant un chambranle de porte en guise de “partenaire”.

Position de départ: on se tient de côté par rapport au chambranle de porte, on l’agrippe avec la main à hauteur des yeux, pouce vers le bas, et on pivote pour venir faire face au chambranle et en gardant le bras bien tendu (on ne plie pas le coude).

L’étirement est ressenti à l’arrière du bras et dans le haut du dos (précisément au niveau du point douloureux entre les omoplates et le milieux du dos.)

On maintient l’étirement pendant une 15aine de secondes, ensuite on retourne dans la position de départ et on recommence, avec cette fois la main à hauteur de la poitrine.

Après quoi on revient à nouveau à la position de départ et on abaisse encore la main, à hauteur du ventre.

 

Il est important d’effectuer ces 3 variations de l’étirement, pour travailler le point douloureux entre les omoplates et soulager le petit rhomboïde.

1 COMMENTAIRE

  1. Les triggers points dans les rhomboides provoquent :
    – douleurs locales à la palpation ( noeud douloureux )
    – douleurs sourdes projetées dans les bras ( face postérieure ) , possible parasthesies et picotements jusqu’au petit doigt
    – douleurs sourdes par compression et écrasement du muscle , possible sensation d.oppression thoracique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here