Quels sont les traitements de la polyarthrite rhumatoïde ?

Quels sont les traitements de la polyarthrite rhumatoïde ?

L’objectif est de dépister le plus précocement possible la polyarthrite rhumatoïde, avant que les articulations ne soient trop endommagées, car les traitements ne permettent pas de restaurer les tissus lésés, mais seulement de freiner l’évolution de la maladie et donc la détérioration des articulations.

Or le diagnostic n’est pas toujours facile à porter en raison de l’évolution imprévisible de la polyarthrite rhumatoïde et de la variabilité initiale des signes.

Les traitements de la polyarthrite rhumatoïde ont pour objectif de diminuer les douleurs, prévenir la destruction des articulations, restaurer le fonctionnement des articulations, augmenter la durée et la fréquence des périodes de rémission.

Plusieurs types de médicaments sont utilisés en cas de la polyarthrite rhumatoïde :

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène, les coxibs (ou AINS sélectifs) et les corticostéroïdes pour soulager les douleurs,
  • les médicaments antirhumatismaux (traitements de fond), comme le méthotrexate, qui freinent l’attaque immunitaire des articulations,
  • les biothérapies (anti-TNF), des médicaments récents qui limitent l’inflammation, et qui sont réservés aux cas graves en raison de leur coût élevé et de leurs potentiels effets indésirables.

Les prises en charge complémentaires de la polyarthrite rhumatoïde reposent sur :

  • la rééducation,
  • une activité physique adaptée,
  • de bonnes habitudes alimentaires,
  • un soutien psychologique.

On retiendra que l’enjeu est un diagnostic précoce afin de bénéficier d’un traitement capable de prévenir la dégradation des articulations.
Il ne faut donc pas hésiter à consulter un rhumatologue en cas d’articulations symétriques gonflées et douloureuses, a fortiori lorsqu’un membre de la famille souffre déjà de polyarthrite rhumatoïde car il existe une composante génétique.

À noter que le tabagisme est un facteur connu pour favoriser la survenue d’une polyarthrite rhumatoïde et influer sur sa gravité…

 

Lire Aussi : La polyarthrite rhumatoïde, quelle est cette maladie articulaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *