Les cas d’urgence

Comme pour toutes les protrusions discales, la hernie discale lombaire, qui associe une inflammation à une origine mécanique (la fissure de l’annulus), se soigne généralement par un traitement médicamenteux ou des injections. Il existe toutefois des symptômes qui nécessitent une prise en charge en urgence : des sensations de picotements et/ou fourmillements dans les membres inférieurs, une diminution de la sensibilité, une paralysie partielle ou totale.

La hernie discale lombaire peut également provoquer ce que l’on appelle le syndrome de la queue de cheval : en comprimant la partie terminale de la moelle épinière, les nerfs coccygiens et sacrés, elle cause des problèmes de constipation, de miction, voire d’impuissance. Dans ce cas aussi, la hernie discale lombaire est une urgence chirurgicale.

Pour prévenir ce type de pathologie nous vous conseillons de pratiquer une activité physique régulière et de muscler votre dos. Notre équipe de coachs sportifs est à votre disposition pour vous proposer un programme d’entraînement sur mesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here