remèdes pour traiter l’onychomycose (des mains et des pieds)

Le terme onychomycose ne vous est peut-être pas familier, mais il fait référence à une infection des ongles des mains ou des pieds causée par des champignons.

Les champignons sont des micro-organismes qui peuvent porter atteinte, en l’occurrence, aux ongles des pieds ou des mains. Mais ils attaquent principalement les ongles des pieds, car c’est à cet endroit que se donnent les conditions les plus favorables à leur reproduction.

 

Les pieds sont habituellement couverts et tendent davantage à garder la chaleur et l’humidité, ce qui fait le bonheur de ces envahisseurs. Si de plus vous transpirez beaucoup des pieds, vous devez leur prodiguer davantage de soins.

L’infection causée par des champignons ne se caractérise précisément pas par des douleurs, la survenue de ces dernières nous poussant habituellement à aller chez le médecin. Cette affection incommode surtout par des picotements, des rougeurs et des desquamations de la peau à n’importe quel endroit du corps.

Dans le cas spécifique des ongles, diverses altérations nous donnent le signal d’alarme : ils prennent un ton plus foncé, ils deviennent plus épais, ils se séparent de la peau, ils se fragilisent et dégagent une odeur désagréable.

Il faut savoir que pour les personnes atteintes d’une maladie qui affaiblit leur système immunologique, une infection causée par des hcampignons peut être dangereuse. Par contre, si vous avez un système immunitaire résistant le problème est sans gravité, mais cependant très gênant.

Il est toujours conseillé de traiter les maladies dès le début car même si elles présentent peu de risques, à la longue il devient plus difficile d’éradiquer le problème et en conséquence les traitements sont plus longs et donc plus coûteux.

Dans cet article, nous vous conseillons des remèdes maison qui vous aideront à traiter la maladie à son stade initial. S’il y a longtemps que vous avez des champignons sur les ongles des mains ou des pieds, et que ces dernieres sont déjà bien abîmes, vous devriez consulter un spécialiste.

La prévention…

Onychomycose2

La prévention est toujours la meilleure option. Soyez très attentif à votre hygiène personnelle. Rappelez-vous que l’obscurité, la chaleur et l’humidité sont les conditions qui plaisent le plus à ces micro-organismes. Ne leur offrez donc pas une atmosphère propice à leur prolifération. Ayez toujours une parfaite hygiène des ongles des mains et des pieds.

Veillez à ce que vos ongles soient toujours courts et propres ; si vous préférez les ongles longs, soyez encore plus strict sur l’hygiène. Nettoyez-les régulièrement, sans oublier de bien les sécher, vous pouvez même utiliser un séchoir à cheveux à cette fin. Nettoyez correctement le dessous des ongles, en veillant à ne pas vous blesser, car si cela arrivait les champignons pourraient s’introduire à travers les lésions. Ne partagez pas les ustensiles d’hygiène personnelle, les chaussures et les bas non plus, etc.

Le traitement médical pour les champignons peut se faire par voie topique, par voie orale, et peut même conduire à l’extirpation de l’ongle affecté dans les cas les plus graves.

Nous vous présentons ensuite des remèdes maison qui vous seront utiles pour lutter contre l’onychomycose.

Le vinaigre

Vinaigre de pomme

Trempez vos pieds pendant 20 minutes dans un litre d’eau tiède mélangée à une tasse de vinaigre de pomme. Ensuite, séchez parfaitement vos pieds.

Le bicarbonate de soude

Préparez une pâte avec du bicarbonate et de l’eau tiède. Vous pouvez l’appliquer sur les zones affectées et la laisser agir plusieurs minutes. Rincez et séchez correctement.

L’oignon

oignon

Passez un oignon au mixeur. Avec un disque de coton, appliquez le jus de l’oignon sur l’ongle ou les ongles atteints. Laissez agir environ une demi-heure, puis rincez et séchez.

L’huile d’origan

Mélangez deux gouttes d’huile d’origan et une cuillerée d’huile d’olive. Appliquez le mélange directement sur les ongles affectés.

Ces remèdes maison peuvent être utilisés pendant deux semaines, si toutefois ils ne provoquent pas de réactions adverses. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *