2 Symptômes de la douleur au bas du dos qui nécessitent une attention médicale immédiate

1. Faiblesse progressive des jambes

La faiblesse progressive de vos membres inférieurs (jambes et / ou pieds) peut être un symptôme du syndrome de la queue de cheval (vous pouvez également ressentir une faiblesse des hanches, de la région génitale et des fesses). Cauda equina syndrome est généralement causée par une blessure à votre colonne vertébrale, une condition vertébrale, ou une infection qui entraîne la compression sévère de votre sac nerveux entier dans votre colonne lombaire.

Le nom cauda equina vient du latin pour la «queue de cheval», comme les nerfs à la fin de votre colonne vertébrale partagent une ressemblance avec la queue d’un cheval.

Le traitement du syndrome de la queue de cheval entraîne habituellement la décompression chirurgicale immédiate pour réduire ou éliminer la pression sur vos nerfs affectés. Si elle n’est pas traitée pendant trop longtemps, le syndrome de la queue de cheval peut entraîner une paralysie, une perte de sensation au-dessous de votre colonne lombaire et une perte de contrôle de la vessie et / ou de l’intestin.

2. Douleur dorsale aiguë avec douleur abdominale

Si vous éprouvez l’apparition soudaine de douleurs lombaires qui n’est pas clairement liée à une blessure ou une autre cause, vous pouvez souffrir d’un anévrisme de l’aorte abdominale.

L’aorte est l’artère principale de votre corps, et elle s’étend de votre cœur tout le long de votre abdomen. En règle générale, si un anévrisme de l’aorte abdominale entraîne une douleur abdominale et / ou lombaire grave, il est considéré comme une menace pour la vie, car il indique probablement une rupture. D’autres indicateurs potentiellement mortels peuvent inclure des symptômes de choc ainsi qu’une tension artérielle basse.

Si votre anévrisme aortique abdominal n’est pas détecté jusqu’à ce qu’il atteigne le point d’une urgence, vous aurez probablement besoin d’une intervention chirurgicale immédiate pour réparer votre artère rompue.

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive, car d’autres symptômes comme la fièvre inexpliquée et l’incontinence intestinale et / ou vésicale nécessitent également une attention médicale immédiate. Mais la ligne de fond est qu’il est préférable d’être trop prudent quand il s’agit de traiter les symptômes potentiellement dangereux de la douleur au bas du dos. Donc, dans le doute, demander des soins médicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *