Symptômes : Déroulement d’une opération du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est caractérisé par des douleurs au niveau du poignet à cause de la compression d’un nerf. La chirurgie peut faire partie du traitement de cette maladie. Quand la prise de médicaments, l’utilisation d’une attelle ou un traitement à base de corticoïdes par infiltration n’ont pas été efficaces, une intervention chirurgicale peut être proposée. L’opération du canal carpien consiste à sectionner un ligament dans le but d’annuler l’effet de compression sur le nerf responsable de la douleur. Le point.

Symptômes d’un syndrome du canal carpien

Il existe plusieurs signes liés à un syndrome du canal carpien :

  • des fourmillements ressentis au niveau du pouce, de l’index et du majeur ;
  • des picotements ressentis au niveau du pouce, de l’index et du majeur ;
  • un engourdissement progressif des trois premiers doigts de la main (pouce, index, majeur) ;
  • une sensation de décharge électrique aux extrémités des doigts et pouvant remonter dans l’avant-bras.

Déroulement d’une opération du canal carpien

Il existe deux types d’opération du canal carpien, qui peuvent être réalisées en chirurgie ambulatoire, c’est-à-dire qu’une hospitalisation de longue durée n’est pas nécessaire. L’opération peut avoir lieu dans la journée avec une admission à l’hôpital le matin et une sortie le soir.

Une anesthésie locale est généralement utilisée, sur le bras où le syndrome du canal carpien est diagnostiqué :

  • Une première technique consiste à ouvrir la paume de la main (incision d’environ trois centimètres) pour couper le ligament qui crée la compression du nerf. On parle de technique à ciel ouvert.
  • Une autre technique consiste à faire une incision plus petite (environ un centimètre) au creux du poignet pour y introduire les instruments qui permettront de voir et de sectionner le ligament. On parle alors de technique par voie endoscopique ou de technique par voie endocanalaire.

Après l’opération du canal carpien, des médicaments contre la douleur pourront être prescrits. Ces douleurs sont normales et dues au traumatisme de l’opération, elles diminuent et finissent par disparaître en quelques semaines.

Selon les recommandations du chirurgien, des mouvements progressifs de la main peuvent être repris assez rapidement. Des fourmillements, des picotements, des engourdissements ou des sensations de brûlures peuvent être ressentis mais ces signes ne sont que temporaires. La zone opérée peut rester sensible pendant trois à six mois après l’intervention chirurgicale. Suivant les cas, un arrêt de travail peut durer de deux semaines à quarante-cinq jours.

Syndrome du canal carpien : prévention possible

En matière de prévention du syndrome du canal carpien, il est recommandé :

  • d’adopter une position de la main qui reste dans le prolongement du poignet et de l’avant-bras et qui ne génère pas une trop forte tension ;
  • d’éviter les mouvements répétés qui sollicitent de manière trop importante l’articulation du poignet ;
  • de mettre des gants de travail pour réduire les vibrations et améliorer le confort.

 

source  : ooreka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *