Accueil Tags Dysplasie congénitale de la hanche

Tag: Dysplasie congénitale de la hanche

Douleur à la hanche : Douleurs dans la partie latérale ou externe de la hanche

0

La douleur à la hanche est un problème assez fréquent et il peut être causé par de nombreux troubles.
L’articulation de la hanche est prévue pour resister à des mouvements répétés et à l’usure. Cette articulation est composée essentiellement d’une boule et d’un creux qui s’emboîtent; il s’agit de la plus grande cavité du corps.
La douleur qui provient de la hanche n’est pas toujours ressentie au niveau de la hanche, elle peut être aussi ressentie au milieu de la cuisse ou dans la région inguinale.

De la même façon, la douleur qu’on ressent à la hanche peut refléter un problème au dos ou à la hanche même.
La localisation de la douleur à la hanche peut être un grand indice pour le médecin afin de trouver la cause des symptômes.

Douleurs dans la partie latérale ou externe de la hanche

Douleurs à la hanche

Tendinite Douleur à la hanche

On appelle tendinite toutes les inflammations des tendons ou de la gaine des tendons. La tendinite du tractus ilio-tibial provoque des douleurs dans la partie externe de la hanche.
Causes
Le surmenage du tendon est la cause la plus fréquente de tendinite du tractus ilio-tibial. La tendinite peut être due à un traumatisme du tendon ou à un étirement trop intense du tendon.
Facteurs de risque
Les facteurs qui augmentent les risques d’avoir une tendinite sont : un déséquilibre musculaire, le surpoids, l’âge, le sport, des défauts d’alignement de la jambe.
Dans mon cabinet, je vois différents cyclistes qui ont ce trouble en raison de leur posture sur le vélo.
Symptômes
Les symptômes comprennent : douleur à la hanche, notamment lors des activités physiques, limitation du mouvement des articulations et gonflement local.
Diagnostic
Le médecin effectue un examen physique afin de connaître la localisation de la douleur. Dans la plupart des cas, le spécialiste établit un diagnostic basé sur l’examen qu’il effectue et sur les antécédents médicaux du patient.
Si les symptômes sont graves, le médecin peut prescrire une radiographie et une IRM ( imagerie par résonance magnétique).
Traitements
Le traitement conventionnel consiste à éviter le mouvement qui a causé l’inflammation du tendon afin de permettre au corps de guérir de lui-même. Le traitement comprend aussi l’application de glace après l’activité, des semelles orthopédiques pour corriger les problèmes d’allignement des pieds, des étirements doux du tendon, des excercises de renforcement muscolaire de la hanche et des médicaments anti-inflammatoires (par exemple, l’ibuprofène).
Certaines thérapies instrumentales peuvent être utiles pour traiter la tendinite de la bandelette ilio-tibiale, en particulier la thérapie laser.
Prévention
Pour prévenir les pathologies des tendons il faut s’entraîner en augmentant progressivement la durée et l’intensité de l’activité.

Contusions de la hanche

La contusion de la hanche est la conséquence d’un traumatisme direct qui provoque un hématome dans la partie supérieure et externe de la hanche, appelée la crête iliaque.
Cette partie du corps est composée par plusieurs muscles, parmi lesquels le fessier et le muscle tenseur du fascia lata.
Une contusion peut provoquer des fractures ou des lésions des tissus mous. Dans certains cas, les patients présentent un œdème osseux, c’est-à-dire l’inflammation d’une partie de l’os qui cause une forte douleur.

Douleurs à la hanche

Causes
La contusion est consécutive à un choc direct sur l’os du bassin. C’est un trouble fréquent chez les joueurs de football ou de hockey lorsqu’un  joueur frappe un adversaire sur la hanche. Il peut aussi se produire dans tous les sportsen tombant sur la hanche.
Facteurs de risque
Les personnes qui pratiquent un sport de contact sont plus susceptibles de d’avoir une contusion à la hanche. Les footballeurs et les joueurs de hockey ou de football américain sont particulièrement à risque.
Symptômes
Les symptômes sont les suivants : douleur pendant l’activité, gonflements, hématomes, spasmes musculaires et réduction de l’amplitude de mouvement.
Dans le cas d’œdème osseux et de fracture, le patient n’arrive pas à marcher normalement, mais il boite ou il a besoin de béquilles.
Diagnostic
Le médecin doit contrôler les symptômes et les antécédents médicaux du patient, après quoi il peut prescrire une échographie pour savoir si il y a une lésion des muscles ou des tendons, ou bien, en cas de suspicion de fracture, le médecin peut prescrire une radiographie.

Traitement
Une contusion légère peut être traitée avec le repos, par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et par l’application de glace.
Si le traumatisme est important, la kinésithérapie facilite la résorption de l’hématome et de l’inflammation, notamment grâce à la técarthérapie.
Le médecin peut faire des infiltrations de cortisone directement dans l’articulation de la hanche.
Dans les cas les plus graves de contusion de la hanche, il faudra attendre plusieurs semaines avant de guérir.

Prévention
Une contusion à la hanche peut arriver après un choc direct sur la zone concernée. Par conséquent, elle ne peut pas toujours être évitée. Cependant, quand on fait du sport il faut adopter l’équipement adéquat et du rembourrage pour limiter les risques de blessures.

Fracture de la hanche : Douleur de la hanche postérieure Dysplasie congénitale

0

Fracture de la hanche : racture de la hanche Une fracture de la partie supérieure du fémur signifie une rupture de l’os de la cuisse juste sous l’articulation de la hanche.
L’articulation de la hanche est constituée de la tête du fémur et de l’acetabolum du bassin.
Les fractures se constatent en général dans le cou du fémur à 1 ou 2 cm de la tête.
Causes
Les facteurs qui peuvent provoquer une fracture de la hanche sont :

  • Les chutes ( la cause la plus fréquente)
  • L’ostéoporose
  • Les accidents de voiture
  • Les traumatismes graves
  • Les fractures causées par le stress (pour les sportifs)
  • Les pathologies de l’os comme l’ostéomalacie
  • Les tumeurs osseuses

Fracture de la hanche

( Les trois derniers cas sont rares.)

Fracture de la hanche
Fracture de la hanche

Les facteurs de risque
Les facteurs de risque d’une fracture de la hanche sont :

  • Une précédente fracture de la hanche chez les personnes agées de plus de 65 ans,
  • La ménopause, chez les femmes,
  • L’hérédité,
  • Une mauvaise alimentation,
  • Carence en calcium et vitamine D,
  • Une maigreur excessive,
  • Une inactivité physique,
  • Une faiblesse musculaire,
  • Une mauvaise coordination, et un mauvais équilibre,
  • Le tabac,
  • L’abus d’alcool,
  • Les maladies chroniques,
  • La maladie de parkinson,
  • L’AVC,
  • Les infirmités mentales (parmis lesquelles la maladie d’Alzheimer),
  • Les problèmes de vue,
  • Certains médicaments qui causent des vertiges ect …

Symptômes

Les symptômes comprennent des douleurs à la hanche, des difficultés ou une incapacité à rester debout très longtemps ainsi qu’une difficulté à marcher ou à bouger la hanche.
La jambe a un aspect anormal, elle semble plus courte et est tournée vers l’extérieur.

Diagnostic
Le médecin doit connaître les symptômes ainsi que les circonstances exactes de l’accident avant de commencer l’examen physique.
L’examen le plus adapté est la radiographie, mais dans les cas les plus compliqués le médecin peut prescrire l’IRM.

Traitement
L’objectif est de recommencer à marcher le plus vite possible , pendant que l’os cassé est en train de guérir.
Chez les patients les plus âgés, rester au lit de nombreux jours peut causer de graves complications.
Le traitement prévoit souvent une intervention chirurgicale pour aligner et souder les fragments d’os.
Depuis qu’on réalise des interventions chirurgicales pour réparer les fractures de la hanche, le taux de mortalité lié à cette lésion a chuté.

TOP